Reviewed in 2012 by Tibe

LA CONSOLE QUI NE MOURAIT JAMAIS

par Tibe

Click here to read in english

Un prototype de jeu Neo Geo réalisé en 1994 qui voit le jour en 2010? C'est à croire que le Père Noël existe! Neo Conception International, une nouvelle société d'édition, récupère les droits de Bang Bang Busters, un projet de jeu vidéo resté dans les cartons de l'éditeur Visco. Ces derniers mènent le projet à bien, et commercialisent le jeu... Est-ce que celui-ci tient la route? Car si Visco ne l'a pas publié, c'est qu'il y avait peut-être une raison! Première constatation, n'ayant pas été fan du design de la boite "japonaise", j'ai été emballé par la version "Euro/US": Le drame est donc évité pour la boite du jeu dans cette déclinaison (jugez par vous-même). Mais ce qui nous intéresse en premier lieu, c'est le soft lui-même! Après avoir choisi notre personnage (Lazy ou Refia) on a droit à une petite intro mignonne de nos héros dans leur vaisseau spatial, arrivant sur la planète Palua. Sept zones nous y attendent, décomposées en de multiples niveaux. Banquise, forêt, chutes d'eau, châteaux, montagne maléfique, pyramides... Tout un programme! 

Gonfler les mobs comme des ballons de baudruche est vraiment fun!
Gonfler les mobs comme des ballons de baudruche est vraiment fun!

Grâce à une telle diversité, on change souvent de paysage et les ambiances sont très variées. Au sein de chaque zone, le décor se nuance d'un tableau à l'autre, soit à la manière d'un Fatal Fury (matin, après midi, soir), soit avec plusieurs fonds différents.  Les arrière-plans sont soignés et colorés, et l'on a droit à des ennemis endémiques à chaque monde, qu'il est bien amusant de gonfler comme des ballons de baudruche! Quant aux Boss, ils sont originaux et de belle taille. Sans faire concurrence à la finesse ou à l'opulence de certains jeux sur Neo Geo, on a un ensemble joli et fignolé, qui n'a pas à rougir face à ses concurrents Zupapa et Nightmare in the DarkL'animation est speed, les sprites à l'écran sont parfois très nombreux sans provoquer de ralentissements, et les mouvements des divers personnages et éléments ne manquent pas de détails (poussière lors des sauts, étincelles, rubans de couleurs...) C'est toutefois moins souple et décomposé que dans Nightmare in the Dark, cité un peu plus haut. 

Chaque niveau a ses espèces endémiques: ici, la pyramide!
Chaque niveau a ses espèces endémiques: ici, la pyramide!

La bande son assure une ambiance enfantine et décalée, agrémentée de digits, explosions, chocs, mouvements d'air et autres bruits exotico-vidéoludiques. Rien de marquant cependant concernant les compositions, on reste dans le "bien mais banal". Globalement, la réalisation de Bang²Busters est très convenable, mais pas de grosse surprise à ce chapitre. De toute façon, ce qui intéresse les joueurs dans ce genre de soft, ce sont le gameplay et la durée de vie! Le soft propose quarante-deux stages répartis sur sept mondes. Cela le met au même niveau que Zupapa, qui  en propose exactement le même nombre. A ceci près que les levels de Zupapa sont plus longs et difficiles à terminer, et que chaque univers a son propre Boss! En effet, dans B2B les deuxième et quatrième mondes n'ont pas de Boss de fin comme les autres. Probablement que la version laissée de côté par Visco ne contenait pas encore tous les éléments prévus. Au final, B2B s'avère un poil plus court que le Zupapa de SNK, mais le challenge reste plus qu'honorable. Bonne chance pour aller au bout avec les crédits impartis, et encore plus pour le 1CC. 

Les plate-formes du niveau "cascade" sont très ardues!
Les plate-formes du niveau "cascade" sont très ardues!

Le gameplay de Bang²Busters reste assurément son point fort, avec un principe original pour tuer les ennemis: une fois immobilisés et gonflés d'hélium à grand coups de bouton A, on peut les faire tournoyer pour les balancer sur leurs acolytes et réaliser de superbes strikes! On peut aussi flotter temporairement dans les airs en les saisissant et en matraquant le bouton B. Les commandes sont complétées par le dash, le lancer direct (dash avec l'ennemi+A) ainsi que des power-up pour la vitesse de déplacement, la puissance et la portée des tirs. Bien entendu, des tonnes de bonus et d'autres surprises vous attendent, avec un système de scoring qui tient ses promesses. Au final, ce soft laissé aux oubliettes par son éditeur aurait tout à fait eu sa place dans la ludothèque Neo Geo, qui manque cruellement de jeux de plate-formes. Le titre de Visco peut se vanter d'une jolie réalisation, d'une durée de vie décente et d'un excellent gameplay. Sans faire de l'ombre aux ténors du genre, Bang Bang Busters est un Bubble-Bobble-like réussi, offrant un challenge intéressant et une atmosphère bien fun, seul ou à deux!


GRAPHISME

73%

Le genre est enfantin et simpliste, mais les dessins sont fins et variés... Du bon travail dans ce genre particulier.
ANIMATION 76%
Les personnages bougent vite et sont correctemen animés. Aucun ralentissement n'est à signaler, même lorsque l'écran est très chargé et que l'on joue à deux.
SON 70%
Des mélodies sympathiques mais pas pour autant marquantes, accompagnées de bruitages de bon niveau.
DUREE DE VIE 72%
B²B offre une quarantaine de stages et une difficulté bien dosée, mais des tableaux et Boss parfois trop faciles. Très fun à deux, le jeu donne indéniablement envie d'y revenir.
GAMEPLAY 80%
Une maniabilité complète et intéressante, une tonne d'options et de bonus, une façon de jouer amusante et un plaisir de jeu digne des ténors du genre!

NEOGEOKULT

RATE

74%
Voici une excellente surprise sur Neo Geo: un Platform-Game original, correctement réalisé et très fun!

RAPPORT QUALITE/PRIX

B²B est à n'en pas douter un bon investissement (comptez au moins 500 euros tout de même) mais en tant que jeu proprement dit, le rapport est dramatiquement élevé!

Bannière bouton
Bannière bouton