Reviewed in 2011 by Tibe

HUILE L'EPEE ET NOURRIS LE CHEVAL !

par Tibe

Click here to read in english

Crossed Swords fait partie de ces jeux d'arcade complètement atypiques, dont les images vues ici et là atisent la curiosité. Inauguré un an avant le non moins singulier The Super Spy de SNK, le style "arcade-FPS" tel qu'on peut le nommer aujourd'hui, se déroule un peu à la façon d'un Doom ou d'un Quake, à la différence près qu'avec nos deux titres, l'action est délinée en 2D et n'autorise pratiquement que des déplacements latéraux, sur des écrans fixes ou à scrolling lent. Le soft d'Alpha Denshi propose d'incarner deux chevaliers intrépides et burnés, aux prises avec l'infâme Naussiz et sa clique qui sèment la terreur dans le royaume de Belkana. Une séquence How to Play avec le maître d'armes vous briefe rapidement sur les différentes techniques à utiliser pour se battre correctement. Garde haute et basse sont controlées avec les directions haut et bas du stick, en fonction de l'orientation des attaques ennemies. Attention, le timing sera important!

Cette forêt est bien inhospitalière.
Cette forêt est bien inhospitalière.

Avec le bouton A ou la combinaison A+bas, on porte à notre tour des attaques hautes ou basses. Les déplacements se font avec les directions gauche et droite, alors que le bouton B lance l'attaque magique équipée. Presser A+B simultanément envoie un "special" dévastateur, qui ponctionne un peu de vie au passage. La même manipulation effectuée au moment l'on est touché déclenche une barrière défensive (sorte de counter) qui fait reculer l'ennemi. Au fil des missions, vous serez amenés à trouver de meilleures armes et boucliers avec différentes magies, ce qui permet de varier les stratégies. Il est aussi possible de jouer en coopération sur le même écran. L'interface se décompose en une aire de jeu avec les barres de vie des ennemis, et un 'tableau de bord' affichant  santé, endurance, niveau d'expérience, or, ainsi que le nombre d'attaques magiques disponibles. Nos héros sont vus de dos, en filigrane, pour permettre de bien distinguer l'action. Les déplacements latéraux sont assez limités sur l'écran au sens strict, mais autorisent tout de même des esquives. 

Chaque ennemi requiert une technique de combat particulière.
Chaque ennemi requiert une technique de combat particulière.

Au fil des victoires, on récupère divers items comme de l'or, de la magie ou des victuailles pour regagner un peu de santé. Selon les ennemis, la stratégie à adopter varie, mais la plupart du temps celle-ci consiste à bloquer d'abord pour porter ensuite une contre-attaque. Les combats s'avèrent donc un peu répétitifs, mais le jeu joue sur pas mal de détails pour rompre cette monotonie. L'évolution des personnages, la possibilité d'acheter de meilleures armes, le choix du chemin au cours de certains niveaux ainsi que d'autres petites surprises, participent à rendre Crossed Swords assez prenant et lui confèrent une ambiance 'Heroic-Fantasy' agréable. De plus, la réalisation est réussie: les graphismes moyennâgeux sont beaux et ne sont pas sans rapeller Magician Lord, avec une succession de beaux paysages champêtres et de dongeons relativement variés. On ne peut pas vraiment en dire autant du bestiaire adverse, dont j'ai pu compter environ dix espèces différentes, déclinées en plusieurs coloris... Les Boss ne sont pas beaucoup plus originaux, malgré quelques - trop rares - surprises. 

Ce Boss ne vous rappelle-t-il pas celui du stage 3 de Magician Lord?
Ce Boss ne vous rappelle-t-il pas celui du stage 3 de Magician Lord?

L'animation dans l'ensemble n'est pas mauvaise, avec de fréquents zooms sur les sprites, de belles explosions et une action soutenue. En revanche, la décomposition des mouvements des divers protagonistes est dans la moyenne, sans plus. Le point fort reste sans aucun doute la bande son, avec des thèmes parfois épiques, médiévaux et guerriers, qui deviennent carrément flippants dans les derniers niveaux. Les bruitages sont comme bien souvent sur Neo Geo d'excellente qualité, avec des bruits de lames ou de boucliers s'entrechoquant, d'explosions ou de "tranchage" très bien réalisés. ADK a réussi un jeu original et fun, en plus d'être un véritable OVNI vidéoludique. Celui-ci est bien joli, long et amusant à découvrir, mais reste grêvé de deux gros défauts: son gameplay est relativement restreint et n'autorise que peu de variété dans son action, qui s'avère particulièrement répétitive... sans toutefois égaler Super Spy à ce niveau. Malgré tout, Crossed Swords conserve un charme bien particulier et mérite d'être découvert, à défaut de pouvoir plaire à tout le monde!


GRAPHISME

79%

Le médiéval-fantastique est palpable: on a droit a des décors beaux, divers, ainsi que d'énormes Boss... Cependant, les ennemis ne sont pas très variés.
ANIMATION 73%
L'animation est faite de scrollings latéraux et de quelques zooms sur les décors ou ennemis. Les sprites sont correctement animés, avec une belle brochette d'effets spéciaux lors des combats.
SON 82%
En plus des musiques qui collent bien à l'action et parviennent même à créer un certain stress, le jeu propose des bruitages convaincants et de rares digits vocales.
DUREE DE VIE 78%
Avec une aventure jouable à deux simultanément durant presque une heure et demie, plusieurs chemins possibles et une bonne variété d'armes et de magies, il y a de quoi faire.
GAMEPLAY 60%
La répétitivité ressentie avec Super Spy est toujours là mais bien moins pesante, grâce à davantage de possibilités (argent, armes, bonus, XP, etc) et au jeu à deux. Cependant, les ennemis sont souvent les mêmes, et les combats se suivent et se ressemblent.

NEOGEOKULT

RATE

65%
Un jeu original à la réalisation bien ficelée, malheureusement un peu répétitif et limité, qui ne conquérira qu'un public restreint.

RAPPORT QUALITE/PRIX

Crossed Swords n'est pas à proprement parler un jeu cher (40 euros en moyenne) mais son genre particulier assez répétitif ne plaira pas à tous... A vous de juger!

Bannière bouton
Bannière bouton