Reviewed in 2010 by Tibe

Y A-T-IL UN PILOTE DANS L'AVION?

par Tibe

Click here to read in english

Voici un des tout premiers shoot them up, et d'ailleurs tout simplement, l'un des tout premiers jeux sortis sur la Neo Geo. Ghost Pilots vous met aux commandes d'hydravions Zero de la seconde guerre mondiale... Ca vous fait penser à la série des 1941? 42,43,44,45,46,47?... mais je m'égare. Avec tous ces chiffres ça finit par donner le tournis! Décliné à la sauce verticale, ce Shoot them Up vertical made in SNK, méconnu des plus jeunes et des arrivants-sur-le-tard de la Neo Geo, mérite toutefois d'être découvert. Seul ou à deux, vous partez en guerre contre une armée entière d'avions, hélicos, chars, et autres blindés non identifiés. Vous trouverez sur votre chemin, moyennant la destruction d'appareils ennemis, des power-up pour votre mitrailleuse, mais aussi moult bombes et bonus... ainsi que de rares et précieux 1-UP. Croyez-moi la tâche va être rude, et c'est rien de le dire.

On reconnaît le style soigné et précis de SNK sur ces vues aériennes.
On reconnaît le style soigné et précis de SNK sur ces vues aériennes.

Concernant ses graphismes, le jeu est loin d'être dégueu au vu de son année de sortie. Sans égaler les grosses pointures de la bécane -Blazing Star, Pulstar, Last Resort, Viewpoint - notre Ghost Pilots est tout à fait réussi. Tantôt l'on survole les terres à basse altitude, tantôt nos missions nous conduisent en hauteur, même parfois bien au-delà des nuagesC'est proprement dessiné, les couleurs peuvent sembler ternes mais sont bien choisies, servant un registre plutôt 'réaliste'. Avions et tanks ennemis sont gratifiés d'un design des plus sobres, mais indubitablement adéquat au style. L'animation est au diapason, fluide à souhait pour un jeu de 1991. Aucun ralentissement ne vient perturber la progression, et ce à aucun moment. Les explosions et crashs adverses sont bien réalisés, notamment concernant les bateaux. La bande son est quant à elle carrément banale, tant au niveau des musiques que des bruitages: c'est d'un classicisme avisé! Globalement, notre Ghost Pilots dispose d'une bonne réalisation... Qu'en est il du gameplay?

Ces forteresses volantes rappellent les monstres aériens de la WWII...
Ces forteresses volantes rappellent les monstres aériens de la WWII...

Comme d'habitude avec SNK, le jeu est très difficile, ne vous attendez pas à une balade de santé! Et il l'est ne serait-ce que conceptuellement, je m'explique: l'avion que dirige le joueur est relativement gros à l'écran, même par rapport à la plupart des avions ennemis. De plus, il se déplace assez lentement, ce qui n'arrange pas les choses. Avion volumineux et vitesse de déplacement limitée, voilà qui est déjà bien pénalisant... mais ce n'est pas tout! Pour corser encore un peu plus les choses, les tirs ennemis sont rapides, au point qu'il faudra de très bon réflexes pour en éviter certains. Pire, ces salves sont parfois difficiles à discerner sur certains décors. C'est totalement injuste ça, hein? Surtout au début, on se demande pourquoi ce jeu est si cruel, et si vite...? Et bien mon enfant, c'est parce que la Neo Geo, ce n'est pas pour les casuals de merde! Mais rassurez-vous, passé un petit temps d'adaptation (une cinquantaine de vies) on apprend rapidement à survivre et comment diriger et anticiper les tirs adverses. 

Malgré la difficulté, GP reste très prenant en 1-credit challenge.
Malgré la difficulté, GP reste très prenant en 1-credit challenge.

Au début de chaque mission, on choisit quel type de bombe embarquer en plus de la mitrailleuse de base. Le jeu ne propose d'ailleurs que cette sulfateuse, qui peut toutefois évoluer sur cinq niveaux de puissance. Une fois acquis, ces power-up facilitent grandement la tâche. Du coup, l'action devient prenante et l'on finit par s'étonner de jouer si bien à ce putain de jeu! Bon, un dernier bémol. Vous faire toucher par un tir ennemi entraîne la destruction pure et simple de votre appareil. Et par la même occasion, vos power-up et les bombes reviennent au point de départ! Ghost Pilots, c'est vraiment un jeu d'enfoiré. Pourtant, c'est peut-être du masochisme, mais il est possible de ressentir du plaisir à y jouer... à condition d'avoir des réflexes de chat. Cerise sur le gâteau, GP est long, il y a beaucoup de niveaux, et les Boss sont gras à souhait. Petit conseil avant le décollage pour les possesseurs d'universe bios: désactivez les continues infinis, car ils tuent la durée de vie. Soyez joueur, octroyez-vous une dizaine de crédits, et préparez-vous à relever un grand challenge du shoot them up vertical: Ghost Pilots, de SNK.


GRAPHISME

84%

Les paysages sont réussis, les boss ennemis imposants à souhait. Sans pousser la Neo Geo dans ses retranchements, c'est visuellement impeccable.
ANIMATION 79%
Les avions bougent bien et sont animés de manière fluide, aucun ralentissement ne vient perturber le jeu. C'est cependant un peu lent, et l'action manque de nervosité.
SON 70%
Tout juste passable, les bruitages soutiennent l'action avec discrétion, et les musiques sont sans surprises.
DUREE DE VIE 82%
Relativement long, Ghost Pilots vous donnera du fil à retordre, pour peu que vous n'utilisiez pas les crédits infinis!
GAMEPLAY 67%
L'avion est peu maniable et manque de vitesse, rendant le jeu très difficile. Pour le reste, c'est basique, mais c'est tout ce qu'on demande à un bon vieux shoot old-school.

NEOGEOKULT

RATE

73%
Doté d'une jolie réalisation, GP est un challenge ardu qui en rebutera certains avec son gameplay "vieille école". Pour les amateurs de classiques, c'est du très bon.

RAPPORT QUALITE/PRIX

Ghost Pilots se trouve facilement, pour un prix n'excédant par les 50 euros généralement. Un titre intéressant pour les amateurs de Shoot them up 'à l'ancienne', au vu de ce prix abordable.

Bannière bouton
Bannière bouton