Reviewed in 2012 by Tibe

OROCHI, TU VAS MOUCHER ROUGE!

par Tibe

Click to read in english

Pour son quatrième épisode, la saga King of Fighters ne fait pas les choses à moitié: cartouche de 460 mégas, roster de vingt-neuf combattants + six cachés, nouveau scénario... mais aussi arrivée de nouveaux personnages! Entre autres, Blue Mary et Yamazaki de Fatal Fury font leur entrée, alors que Yashiro, Shermie et Chris constituent une toute nouvelle équipe; Shingo est lui venu en solo, Chizuru intègre la team de King et Mai, alors que Billy Kane fait son grand retour. Tout celà promet beaucoup, d'autant plus que l'épisode 96' avait mis un coup de neuf spectaculaire à la série. Le character design n'a pas beaucoup changé, à part quelques retouches et nouvelles étapes d'animation. Les nouveaux arrivants s'intègrent parfaitement dans le paysage. Seuls les portraits des combattants sont un peu spéciaux, et ne feront probablement pas l'unanimité. Les décors sont très réalistes, tant au niveau de leurs teintes que du trait: le style diffère donc un peu de Kof 96, enfin disons plus précisément qu'il s'est accentué. 

Les combos sont encore plus nombreux et puissants dans Kof 97.
Les combos sont encore plus nombreux et puissants dans Kof 97.

SNK base ici les graphismes sur des photos de paysages existants digitalisés et retravaillés. Le resultat est beau et coloré, mais limité: sept stages seulement, et malgré qu'ils soient détaillés et vivants, on reste sur notre faim. L'animation qui avait connu une belle évolution du 95 au 96, gagne ici en vitesse, ainsi que de nouvelles étapes de décomposition. La fluidité en est accrue et le dynamisme de l'action atteint de nouveaux sommets. Par contre, on note des ralentissements pendant les combats. Le simple fait d'exécuter certains coups spéciaux - je pense notamment au '100 Oniyaki' de Iori - provoque d'importantes chutes de frame-rate. C'est dommage, car le timing s'en trouve un peu contrarié lorsque l'on est en train de passer une combo: il faut apprendre à en tenir compte, et ce n'est pas forcément évident! Le jeu inclut de nouveaux enchaînements, et de nouveaux coups spéciaux pour certains personnages. Les hitbox ont gagné en précision et le timing est encore mieux géré qu'autrefois. Autre nouveauté, on peut désormais choisir entre deux jauges de power pour les combats: Extra ou Advanced. Le premier mode reprend les bases de Kof 94 et 95. Il permet de charger la jauge avec A+B+C à n'importe quel moment ainsi que d'esquiver avec A+B, comme dans Kof 94, alors que l'autre charge cette jauge automatiquement.

Avec ces 35 personnages, le plaisir de la découverte est sans limites!
Avec ces 35 personnages, le plaisir de la découverte est sans limites!

En "Extra", on ne peut courir, mais il est possible de faire un saut en avant ou un backdash. Lorsque la barre de santé est très basse, on peut effectuer les Desperation Moves  à volonté. En "Advanced", entrer des coups spéciaux et combos charge automatiquement la jauge de power: avec une en stock on peut déjà exécuter un DM, alors qu'avec deux, il faut d'abord activer la première (A+B+C) avant d'effectuer la manip, qui en consommera donc deux. Pour le reste, ce mode intègre les roulades (A+B) apparues dans Kof 96. Avec ce choix intéressant et pas moins de trente-cinq personnages jouables (29+6 Boss), nul doute que n'importe quel joueur trouvera son bonheur. On peut toujours constituer des team de trois librement, mais pour voir les fins du jeu il faudra jouer avec les équipes "officielles". Le story mode est vraiment sympa avec ses cinématiques, interludes et dialogues entre les combattants. Il s'agira d'affronter les autres équipes inscrites jusqu'à la finale, avant la surprise: pas moins de cinq Boss vous attendent! Bonne chance pour en venir à bout...

Non, vous l'êtes pas au concert de Tokyo Hotel!
Non, vous l'êtes pas au concert de Tokyo Hotel!

Le mode versus est bien entendu toujours aussi attractif, avec cette pléthore de guerriers et désormais la possibilité de changer ses persos après chaque combat. Le jeu propose - à l'instar de Kof 96 -  un "survivor mode", pour les acharnés. On a affaire à un VS fighting de référence concernant la durée de vie, pas de doute! L'orchestration est sublime, la qualité sonore géniale, et l'ensemble agrémenté de bruitages puissants et claquants. Le speaker commentant les combats est charismatique et complète cet excellent ensemble. Cependant! Le résultat est un bon cran en-deçà des productions passées à cause du mixage: les thèmes se coupent à la fin des rounds, et certains personnages n'ont carrément pas de mélodies à eux. On a alors droit aux ambiances de chaque stage, qui sont réussies mais peu propices à agrémenter les violents combats de Kof. Preuve en est, SNK ne renouvellera plus l'expérience dans le futur. Mis a part cette bande son un peu particulière et ces quelques ralentissements, The King of Fighters 97 reste une assez grande cuvée. L'épisode est rapidement passé dans l'ombre du fabuleux Kof 98, et c'est bien dommage! Le story mode et l'ambiance de notre 97 sont bien particuliers, et il serait somme toute regrettable de passer à côté. 


GRAPHISME

92%

De jolis décors au nombre de sept seulement. Les personnages ont été partiellement redessinés avec succès, seuls les nouveaux portraits des combattants sont... discutables!
ANIMATION 94%
C'est encore plus rapide et décomposé qu'en 1996. On déplore quelques ralentissements notoires pendant certains coups spéciaux... ce qui est un peu surprenant.
SON 87%
Les bruitages sont toujours aussi bons, la voix off est puissante, les musiques déchirent mais... plusieurs défauts entâchent le tableau: les musiques s'arrêtent entre les rounds (!) et le fait d'avoir privilégié les 'ambiances' de chaque stage n'est pas forcément génial.
DUREE DE VIE 99%
Jusqu'à 35 persos jouables avec les codes, c'est du lourd pour le VS!!! Le jeu en solo est un des meilleurs de la série, avec des cinématiques et des fins excellentes pour chaque équipe.
GAMEPLAY 97%
Le timing est encore mieux réglé qu'avant, et les modes 'Advanced' et 'Extra' font leur apparition. Multiples furies, davantage de combos: le top!

NEOGEOKULT

RATE

95%
Faisant un peu figure d'épisode 'à part', ce Kof 97 a énormément de qualités. Un épisode de plus à posséder!

RAPPORT QUALITE/PRIX

Une fois de plus excellent, aux alentours de 60 euros. On ne sait plus où donner de la tête avec les Kof!

Bannière bouton
Bannière bouton