Reviewed in 2010 by Tibe

Click to read in english

L' Apogée de la saga

par Tibe (2010)


La série des KOF n'est plus à présenter. Série majeure du VS fighting, The King of Fighters 94' avait posé les jalons dès 1994 d'une saga, que dis-je, d'un cross-over légendaire (ceci n'est pas une grosse voiture!), qui dure encore de nos jours. Après pas moins de dix épisodes sur Neo Geo, la lignée des KOF était passée sur Atomiswave puis hardwares Taito, sans compter les nombreux portages sur consoles 32 et 128 bits. Chaque année a eu droit à sa cuvée jusqu'en 2003, puis plus sporadiquement, au fil de gameplay et de réalisations s'améliorant ainsi que de cartouches atteignant des tailles monstrueuses. D'un modeste 196 mégas pour le premier opus, nous voici arrivés au chiffre de 683 avec ce King of Fighters 98 gonflé aux hormones. Ce millésime est considéré comme un des épisodes les plus complets et techniques, mais il est aussi tout simplement l'un des plus appréciés des joueurs. Découvrons maintenant pourquoi!

Pour commencer, il faut se rappeler que les King of Fighters 96 et 97 furent particulièrement novateurs dans la série, à plus d'un titre. Nouveaux sprites, animations assouplies et fluidifiées, style graphique amélioré, rosters en constante évolution, gameplay de plus en plus précis et combos de plus en plus nombreux. Kof 98' peaufine encore tout ceci, sans repartir de zéro et en proposant une réalisation et un gameplay encore au-dessus des précédents épisodes. Tout dans le jeu est réussi: décors magnifiques, sprites en partie redessinés et particulièrement bien animés, musiques nombreuses, bruitages et digits vocales innombrables et de qualité irréprochable. Le roster est l'un des plus impressionnants jamais proposés: il contient pas moins de quarante-deux personnages sélectionnables (trente-huit de base, plus quatre boss cachés sélectionnables sans code) plus les versions "alternatives" de combattants tels que Terry, Robert ou Joe, par exemple. Le jeu propose toujours le combat par équipes emblématique de Kof ou le single play plus traditionnel, des options complètes incluant un réglage de handicap pour les versus, ainsi qu'un mode survivor et un mode practice.

Shingo (apparu en 97) viendra vous rendre une petite visite en cours de parcours, si vous vous débrouillez bien. Côté Boss, on retrouve l'inaltérable Rugal, dans une version à faire frémir les combattants les plus aguerris. C'est bien simple, ses coups sont extrêmement puissants et ont la priorité sur quasiment tous les autres. Bon courage! En ce qui concerne les revenants, l'originale équipe des Etats-Unis de 94 est de retour, redessinée et très largement améliorée au niveau des coups: Lucky, Heavy D et Bryan sont désormais de puissants guerriers aux nombreux spéciaux et combos. Haidern, Saysiu et Takuma, les vieux briscards, sont également de retour après deux ans d'absence. Outre les combos, chaque personnage dispose de deux super-attaques, elles-mêmes possédant deux niveaux de puissance. Selon que vous jouiez en "Advanced" ou "Extra", activer la "grosse" attaque demandera soit d'avoir une jauge en stock + une jauge activée (A+B+C) en 'ADV'; soit que votre vie soit au plus mal (à la Fatal Fury) et que vous activiez une jauge de power (maintenir A+B+C) en 'EX'. 

Notons au passage que quelques personnages sont un peu déséquilibrés par rapport à d'autres, mais c'est aussi ce qui fait le charme du jeu et permet d'équilibrer certain versus. Entre autres, les versions 98' de Ralf, Athena, Clark, Daimon, Kensou et Terry, sont parmi les plus puissantes jamais vues. Si vous êtes fan d'un de ces personnages, je vous les recommande chaudement! Chaque combattant dispose d'une panoplie de coups extrêmement complète, avec des possibilités et une marge de progression immense pour chacun d'entre eux. Découvrir et maîtriser l'immensité des combos et techniques est un travail de longue haleine passionnant pour tout fan de versus fighting (les guides de jeu sont les bienvenus). The King of Fighters 98 est une véritable mine d'or du jeu de baston, je vois même mal comment en faire le tour, tellement les possibilités sont grandes. Un très grand titre - que dis-je - un must have, pour tout possesseur de Neo Geo et même pour tout amateur éclairé de versus fighting.


GRAPHISME

95%

Tout est réussi, du character design aux sprites et décors, en passant par les divers effets visuels.
ANIMATION 97%
Les mouvements des combattants sont rapides et parfaitement décomposés, les ralentissements du 97 ont disparu, et les décors sont vivants et évolutifs: parfait!
SON 96%
Les musiques sont entraînantes et les thèmes des équipes connues sont désormais des classiques qu'on a plaisir à retrouver. Bruitages et digits, comme d'habitude, sont excellents.
DUREE DE VIE 99%
Quarante-deux personnages à monter en équipes de trois, autant dire que vous n'avez pas fini de vous éclater.
GAMEPLAY 98%
Les petits défauts des précédents Kof ont été corrigés pour donner à ce millésime le meilleur et l'un des plus vastes gameplay jamais vu dans un jeu de baston.

NEOGEOKULT

RATE

98%
Versus fighting de référence sur Neo Geo, Kof 98 vous ravira, que vous soyez un adepte ou un néophyte.

QUALITÉ/PRIX (2010)

Cet épisode s'échange en moyenne à 80 euros. Vu la richesse du jeu et les heures de plaisir qui vous attendent, c'est un des meilleurs investissements que vous puissiez faire sur cette console. S'il ne vous faut qu'un seul KOF, c'est celui-ci.

Bannière bouton
Bannière bouton