Reviewed in 2011 by Tibe

Click here to read in english

Boules, quilles et bières!

par Tibe (2011)


Du haut de ses 26 petits mégas, League Bowling n'en est pas moins une sacrée grande gueule. LEEEEEEAAAAAGGGUEEEEE.... BOWLLIIINNNGGG!!! Une voix off complètement déjantée accueille le joueur encore hagard (de Final Fight) après une intro digne des pires hallucinations champignonesques. Le ton est donné, humour et fun seront de la partie! Sorti en 1991 sur la jeune Neo Geo, ce sympathique jeu de bowling fait figure de clown sur la console de SNK. En effet, les autres titres de la ludothèque à cette époque se montrent plus "sérieux" et même dramatiques, voyez plutôt les Super Spy, Cyber Lip, Magician Lord ou encore Ninja Combat... Aucun n'offre ce côté rigolo et décalé présent dans League Bowling! Fins du monde, villes terrorisées, populations décimées... Non, ici, on va simplement lancer une boule dans des quilles! Le multijoueur est bien entendu mis à l'honneur: il est possible de jouer à quatre sur la même console, et jusqu'à huit en reliant deux systèmes. 

Trois modes de jeu sont proposés: "Regulation" est la partie de bowling classique, dix sessions avec le comptage de points standard. "Flash" est un mode qui demandera du timing! Sur chaque lancer, un écran avec des points supplémentaires à marquer pour tout spare ou strike. Entre 50 et 300, selon la précision de votre tempo... car l'impact de la boule sur les quilles stoppe le score sur l'écran: ainsi si votre lancer était bien calculé, vous pouvez récolter 300 points pour un strike et 200 pour un spare! Quant au mode "Strike 90", il ajoute le fait que pour chaque spare on marque 60 points supplémentaire, et 90 pour un strike. Après avoir choisi à quelle variante on va jouer, il s'agit de régler l'orientation du joueur (droitier ou gaucher), ainsi que le poids de la boule. On est ensuite lâché sur les pistes! Positionnez votre bonhomme où vous le souhaitez, à l'aide des directions du stick. Une première jauge détermine la direction que vous allez donner à votre boule, puis une seconde sa puissance. Au cours de l'élan, il est possible de déplacer le personnage latéralement, et c'est une bonne chose pour rectifier un début de lancer raté!

Chaque action, réussite ou plantage est ponctué de petites saynètes façon B.D, mettant en scène nos héros ou divers autres personnages (quilles ou boules, etc). On se surprend à vouloir toujours en découvrir de nouvelles, et notamment en réussissant plusieurs strikes d'affilée! Les 'cinématiques' pour chaque enchaînement de ceux-ci sont en effet toutes différentes et de plus en plus spectaculaires... Tentez donc le "Perfect Game" si vous vous sentez d'attaque! L'interface simple et intuitive et l'ambiance rigolote sont de bons éléments, mais le jeu en solo montre vite ses limites. Outre le défi du score à relever et le plaisir de la découverte, on en fait rapidement le tour et je doute que qui que ce soit joue seul plus de vingt minutes à League Bowling. La compétition avec des amis donne toute sa dimension au soft: le côté convivial et fun ajoute beaucoup au gameplay, et à plusieurs les parties peuvent durer des heures. Ça reste bien entendu simpliste, avec une seule et unique piste de bowling, mais celle-ci est réussie: coloré et fin, le SNK Bowl est sexy et donne envie de s'y poser pour boire une bière.

Les musiques - une pour chaque mode de jeu - donnent dans le techno-funky mais sont trop répétitives, en revanche les bruitages sont de très bonne qualité. Bruit de roulement de la boule, choc dans les quilles, les semelles des baskets sur le parquet... Mais le point fort de LB, c'est son animation. Tout est fluide, bien léché et détaillé. De superbes effets de zoom sont utilisés lors des lancers, alors que les mouvements des protagonistes, de la boule et des quilles ne manquent pas de réalisme. Ne parlons pas des animations en haut de l'écran, non seulement elles sont délirantes, mais de plus réalisées avec brio. Finalement, on pouvait difficilement faire mieux: à voir Wii Bowling de nos jours, si la réalisation est différente, les défauts restent strictement les mêmes: répétitif et rapidement ennuyeux si l' on joue seul. On peut donc dire que SNK avait fait fort avec ce petit soft. Le fun, l'ambiance, les trois modes proposés ainsi que l'interface complète font de League Bowling un très bon titre dans le genre. Recommandé par votre serviteur dans vos soirées entre un KOF et un Samurai Shodown, pour calmer un peu vos adversaires!


GRAPHISME

72%

Personnages, pistes, boules et quilles sont bien faits. Il n'y a qu'un seul terrain malheureusement, mais de qualité.
ANIMATION 92%
C'est bluffant: on a l'impression d'être devant un dessin animé.
SON 76%
Il y a trois thèmes musicaux en fonction du mode de jeu, et des bruitages de grande qualité.
DUREE DE VIE 59%
Le Replay Value est excellent à plusieurs vu le fun, mais il est diablement limité et teinté d' ennui en solo.
GAMEPLAY 70%
Direction, effets, force, poids de la boule, stratégies et précision: C'est un simple jeu de bowling, mais il ne manque rien!

NEOGEOKULT

RATE

68%
Jeu en communauté fortement recommandé! En solo c' est amusant un moment, mais on se lasse vite: à 2, 3 ou 4 joueurs, fun et compétition prennent le pas et on s'éclate! Un bon jeu de bowling, très bien réalisé.

QUALITÉ/PRIX (2011)

La cote de League Bowling grimpe tout doucement, mais sûrement. Il faut débourser entre 70 et 100 euros pour se le procurer, selon la version choisir. De grands moments de fun à plusieurs vous attendent, mais cela ne justifie toutefois pas un tel prix.

Bannière bouton
Bannière bouton