Reviewed in 2012 by Tibe

MAXI BEST-OF, FRITES COCA SVP!

par Tibe

Click here to read in english

Amateurs de Metal Slug, à vos sticks. Nous avons ici affaire à un superbe spécimen de l'espèce, le plus gros jamais observé en activité: 708 Mb à la pesée, rien que ça! Je vois les filles -un peu hypocrites- arriver avec leur habituel refrain "oui, mais c'est pas la taille qui compte...". Et bien non seulement Metal Slug 3 est gros et long, mais en plus, il s'annonce extrêmement dur!!! La recette qui a fait le succès des premiers opus ne change pas d'un iota: quatre personnages, de très nombreux véhicules, des ennemis à gogo, des Boss faramineux, le jeu coopératif toujours aussi fun, les bonus et items cachés, les prisonniers à délivrer... Le tout est bien entendu décliné au gré d'une réalisation de haut vol, comme on y est habitué. A ceci près que SNK, pourtant réputé pour soigner la réalisation de ses jeux, a cette fois-ci donné dans la démesure! C'est bien simple, c'est l'épisode le plus long, le plus riche, le plus difficile, le plus jouissif de toute la saga.

Dans Metal Slug 3, vous inaugurerez vos palmes et votre masque!
Dans Metal Slug 3, vous inaugurerez vos palmes et votre masque!

MS3 ne comporte que cinq niveaux, mais quels niveaux! Dans chacun d'entre eux, il est possible d'emprunter différentes routes. Ainsi, on peut recommencer plusieurs parties sans jamais emprunter les mêmes passages, et donc découvrir de nouvelles choses à chaque fois! Et sincèrement, les programmeurs n'ont pas fait le travail à moitié: trois chemins possibles dans le premier niveau, deux dans le second, quatre dans le troisième, et pas moins de cinq dans le quatrième. Quant au cinquième stage, parlons-en! A lui seul, il dure presque aussi longtemps que les quatre autres. Oh, on ne vous propose pas de choisir votre chemin dans celui-ci, mais croyez-moi, vous n'êtes pas au bout de vos surprises. SNK y a glissé moult clins d’œils à la série, ainsi qu'à d'autres jeux vidéos ou même films, que vous aurez beaucoup de plaisir à découvrir. Il faudra y traverser des milliers de kilomètres d'obstacles (si si!), affronter plusieurs Boss, délivrer des dizaines de prisonniers... Les phases de jeu y sont variées, prenantes... et surprenantes!

Le Camel Slug vous laisse vulnérable, restez sur vos gardes...
Le Camel Slug vous laisse vulnérable, restez sur vos gardes...

Signalons également, mais vous avez sûrement pu le remarquer sur les screenshots, que les niveaux de Metal Slug 3 sont extrêmement exotiques. Plages, forêts, montagnes, désert, caves, entrepôts militaires, océans, cavernes glaciaires... C'est tout simplement génial, on ne s'ennuie à aucun moment et chaque chemin pris est l'occasion de découvrir de nouvelles merveilles. Le trait est similaire à ce que l'on connait déjà de la série, mais le graphisme est ici à son apogée: non seulement du fait de la variété dont nous venons de parler, mais qualitativement, le niveau artistique est au top et les stages regorgent de superbes reliefs et de détails. Les différents personnages du jeu ainsi que les énormes Boss sont remarquables, offrant un niveau de détail élevé en plus d'un coup de crayon absolument génial. C'est un sans faute. L'animation se montre comme à l'accoutumée, riche, détaillée, véritablement digne d'un manga. Chaque personnage - ou créature - a des mimiques très expressives, et l'ensemble des sprites du jeu sont si bien travaillés qu'ils semblent terriblement vivants.

Le Boss du stage 3 est un robot géant un peu hystérique!
Le Boss du stage 3 est un robot géant un peu hystérique!

Une autre composante à laquelle nous avait habitué la saga n'est pas en reste, je veux bien sûr parler de l'humour! Omniprésent au travers de gags, mimiques et easter eggs, cette caractéristique de MS3 est indissociable des jeux de la série. Comme dans les précédentes réalisations, on note quelques ralentissements lors de phases d'action très chargées, surtout lorsque l'on joue à deux: ceux-ci sont toutefois très rares dans cet opus. Les mélodies connues de Metal Slug sont déclinés au gré de nouveaux arrangements, et quelques nouveautés font leur apparition côté son. Metal Slug 3 reste aujourd'hui encore l'épisode de tous les records. Une bonne douzaine de véhicules différents, une variété d'armes inégalée, cinq niveaux avec des dizaines de routes différentes... mais il est aussi l'opus le plus long et le plus difficile à terminer. Gameplay et durée de vie sont au top, le tout chapeauté par une réalisation de très haute volée. L'année 2000, le chant du cygne de la firme SNK, certes... mais quelle divine mélodie!


GRAPHISME

98%

Beau, varié, fin... la griffe 'Metal Slug' est conservée, mais se trouve ici à son apogée: sublime!
ANIMATION 96%
On atteint ce que l'on a vu de mieux dans la série: fluidité, animations ultra-nombreuses et souci du détail poussé à l'extrême. Quelques très rares ralentissements surviennent lors du jeu à deux.
SON 97%
Des thèmes mythiques font leur retour, d'autres nouveaux sont excellents; les meilleurs bruitages sont conservés et enrichis de nouveaux samples.
DUREE DE VIE 98%
Cinq niveaux immenses, avec de nombreux embranchements différents: génial! Et on y revient avec toujours autant de plaisir...
GAMEPLAY 99%
MS 3 reprend tous les ingrédients qui ont fait le succès de ses prédécesseurs, en y ajoutant une difficulté élevée et quelques nouveautés. Un plaisir de jeu inégalé dans le domaine.

NEOGEOKULT

RATE

98%
Le meilleur Metal Slug de la série.

RAPPORT QUALITE/PRIX

Le rapport offert par MS3 est le meilleur de toute la série, malgré un prix élevé (minimum 350 euros). C'est le plus long, le plus beau, le plus dur, le plus complet des Metal Slug... mais c'est aussi un des moins chers! Vous l'avez compris, s'il ne vous en faut qu'un, c'est lui.

Bannière bouton
Bannière bouton