Reviewed in 2011 by Tibe

PETITES EXPERIENCES ENTRE AMIS

par Tibe

Click here to read in english

Mutation Nation est un Beat them Up bien connu sur Neo Geo, qui à sa sortie en 1992, a ébloui bien des joueurs dans les salles d'arcade et dans les pages de magazines tels que Joypad ou Consoles +. Sans être révolutionnaire de par son originalité, ce titre estampillé SNK est l'un des rares jeux de baston à proposer de péter la gueule à d'infâmes créatures mutantes et autres "aliens". Tout a commencé avec une expérience génétique qui a mal tourné (@savant-fou-inside), déclenchant une vague de mutations horribles de la population, donnant même lieu à des sortes de "fusions" - genre 'La Mouche' de Cronenberg - humain-insectes ou humain-animaux... Beurk! Bref, le monde se retrouve en proie aux attaques et pillages de bébêtes hideuses et sanguinaires sacrément dégueulasses, capables des pires exactions. C'est pourquoi deux caïds, que l'on vous propose d'incarner ici, vous descendre en ville faire un peu de ménage dans ce joyeux bordel.

Des rues dévastées envahies de mutants: de quoi se défouler un peu!
Des rues dévastées envahies de mutants: de quoi se défouler un peu!

A l'aide de vos seuls poings et pieds, vous allez devoir défoncer des centaines de faces de poulpes toutes plus atroces les unes que les autres. Oui, vous avez bien lu: il faudra se battre à mains nues! Le jeu ne propose à aucun moment des armes à ramasser, malheureusement. En revanche, vous pourrez collecter sur votre chemin des capsules d'énergie, qui vous permettent de déclencher diverses attaques spéciales dévastatrices. Et croyez-moi, on ne perd pas au change. La panoplie de mouvements de base est plutôt simpliste, avec un éventail de coups et de prises pas très varié, constituant l'un des défauts de Mutation Nation. En revanche, le gameplay permet d'effectuer quelques combos (en maintenant par exemple haut ou bas pendant que vous frappez un adversaire, en appuyant dans le bon timing sur le bouton) mais aussi de superbes juggles (en plaçant un coup sauté dans le bon tempo), rendant l'action bien sympathique.

Contre cette monstruosité à quatre bras, coopérer ne sera pas du luxe.
Contre cette monstruosité à quatre bras, coopérer ne sera pas du luxe.

Le bestaire dans son ensemble se révèle varié et pour le moins "exotique": cela va de l'homme-insecte aux abeilles tueuses, en passant par le voyou à tête de calamar ou  le loup-garou mutant. C'est drôle et original, et avouons-le, il est sacrément jouissif de cogner sur de tels énergumènes! Le jeu fourmille de détails comme les combattants qui se fatiguent, ou les ennemis se décomposant dans de grandes gerbes de tripes et de bile. Ce travail fignolé sur le graphisme et l'animation contribue considérablement à l'ambiance de Mut'Nat. La bande son est d'inspiration hard-rock, les guitares électriques sont de sortie! De jolies musiques et des bruitages de coups puissants agrémentent vos combats, et l'on est aussi gratifiés de bruits de décomposition ou d'explosions de chair dégueulasses, ce qui renforce encore l'ambiance gore et violente du soft. Les six stages se suivent dans une certaine logique, puisque'on arpente la ville sous toutes ses coutures. Le jeu se montre relativement dur à terminer, avec une durée de vie totale d'environ trois quarts d'heure en difficulté standard.

L'éventail de coups est limité, mais les combos relèvent l'intérêt.
L'éventail de coups est limité, mais les combos relèvent l'intérêt.

La maniabilité au poil, la réalisation excellente, et les aliens à démembrer tout au long des niveaux font qu' on revient bien volontiers à Mutation Nation, même une fois terminé. Sans pousser le système dans ses derniers retranchements, la réalisation fait bonne figure, plantant l'ambiance déjantée et post-apocalyptique de fort belle manière: un vrai régal de décalage et de glauque! Mutation Nation se classe sans problème dans la catégorie des très bons Beat them Up en arcade. Son concept s'avère original (taper sur la gueule de mutants bien gluants et super-crados) et son gameplay défoulant à souhait, incluant des combos variés requérant un bon timing, ainsi qu'un système d'attaques spéciales et de bonus à ramasser. On regrette particulièrement l'absence d'armes dans le jeu, ainsi que celle d' éléments destructibles dans les décors. Mais peu importe, le plaisir de frapper est bien là! Les rétines sont flattées et le stick en prend pour son grade, tout au long des minutes magiques où l'on joue à cet excellent titre.


GRAPHISME

88%

Les graphismes de bonne facture immergent le joueur dans un monde apocalyptique du XXIe siècle.
ANIMATION 89%
Les sprites sont bien animés, l'action est fluide, proposant une bonne vitesse, des zooms, des transformations, des explosions.
SON 86%
High-tech et futuriste à souhait, la bande son colle à l'action d'un bout à l'autre du jeu.
DUREE DE VIE 72%
Relativement court, comme beaucoup de Beat them Up, mais proposant une difficulté bien dosée.
GAMEPLAY 80%
Des coups et combos intéressants, mais une seule prise au corps-à-corps, pas d'élements destructibles dans les décors ni d'armes à ramasser. N'empêche, la maniabilité et la fluidité sont exemplaires, tout comme le plaisir de frapper!

NEOGEOKULT

RATE

85%
Un très bon BTU à la réalisation soignée, auquel on revient, même terminé, avec un certain plaisir.

RAPPORT QUALITE/PRIX

80 euros environ pour n'importe quelle version, c'est un poil cher au vu la durée de vie offerte. D'autre part, les bons Beat them Up ne sont pas légion sur Neo Geo. Je ne vois guère que les Sengoku et Robo Army qui soient une alternative à ce choix, sensiblement dans la même fourchette de prix.

Bannière bouton
Bannière bouton