Reviewed in 2012 by Tibe

C'ETAIT PAS MA GUERRE, COLONEL

par Tibe

Click here to read in english

Tout premier soft de la Neo Geo (NGH 001), Nam-1975 nous replonge dans l'enfer du Vietnam, dans la peau de deux commandos GI en mission. Fort d'une cartouche de 46 mégas, le jeu avait fait forte sensation en 1990. Shooting game à la Cabal, celui-ci fait partie d'un genre qui n'a pas été énormement exploré et donc l'occasion de découvrir une façon de jouer originale: votre personnage se déplace en ligne sur le bas de l'écran. Vous dirigez à la fois ses déplacements et un viseur pour descendre les ennemis. Tirer, lancer une grenade, courir et faire un roulé-boulé sont vos principaux mouvements. A vous de faire preuve d'une grande adresse pour en réchapper sans prendre une balle de ces saloperies de viet-congs. Au cours du jeu, différentes armes peuvent être ramassées: bazooka, lance-flammes, mitrailleuse, tir double... En sauvant la belle blonde de service, celle-ci viendra vous prêter main forte face aux hordes d'ennemis. Nam-1975 est prenant: il met à vif vos réflexes dès le premier niveau! 

Certaines phases de combat font appel à vos facultés d'esquive.
Certaines phases de combat font appel à vos facultés d'esquive.

Il est probable que pas mal de joueurs, notamment ceux peu rompus à l'arcade pure et dure, se plaindront de la difficulté qui cueille littéralement à froid; mais l'on progresse vite, en apprenant instinctivement à survivre au milieu de ce déluge de tirs, tout du moins lors des premiers niveaux. Car l'action se corse encore davantage dans les stages avancés! Collectez bien bonus et grenades, ils pourront être très utiles... et gagner une vie supplémentaire grâce au score pourra s'avérer décisif. Si la réalisation de Nam peut paraître vieillotte à beaucoup désormais, il convient de le replacer dans son contexte, en 1990, au temps de sa splendeur. Le graphisme est détaillé, avec de superbes dégradés de couleurs, des cieux nuageux et des fonds montagneux joliment dessinés. Aucun détail n'a été oublié, avec notamment les bâtiments et le tarmac des stages qui se marquent sous l'impact des balles. Les boss ennemis sont impressionnants: tanks immenses, hélicos de combat, avions géants, etc. De plus, l'animation des ennemis est souvent agrémentée d'effets de zoom très réussis.

J'aime l'odeur du napalm au petit matin...
J'aime l'odeur du napalm au petit matin...

Sans être aussi beau que Magician Lord, pour ne citer que celui-ci, sorti la même année, Nam-1975 est réussi et l'ambiance belliqueuse du Vietnam est palpable. L'animation est incroyablement souple et décomposée pour un jeu de cette époque. Tous les mouvements des personnages ainsi que les différentes façons de mourir (brûlé, écrasé, projeté, atomisé)... sont particulièrement réussis. Les ennemis disposent aussi d'une animation fluide et décomposée, et certains peuvent être surprenants (des soldats s'enterrent pour échapper aux tirs!). Quant aux Boss, leur taille est parfois immense, et ceux-ci sont tout aussi bien animés. Je ne vous ai pas encore parlé de la bande son! Les bruits de mitraillette, cris, explosions, crachats de flammes, ainsi que la multitude de digits vocales sont de superbe facture; les musiques, martiales à souhait, vous plongent dramatiquement dans le sujet (un mélange de Rambo et Full Metal Jacket) et c'est un régal de voir les écrans intermédiaires ponctuer l'action.

Veuillez attacher vos ceintures et ne pas fumer!
Veuillez attacher vos ceintures et ne pas fumer!

Au bout de seulement quelques minutes, Nam-1975 parvient à immerger totalement le joueur dans l'action, il n'y a vraiment pas à se plaindre de ce côté-là! SNK nous transporte au Vietnam comme si nous y étions. Notez bien que le jeu n'est pas spécialement long, mais la difficulté se montre finalement bien dosée, car progressive et récompensant la technique. Pas de péché d'orgueil cependant, car le jeu saura vous stopper net histoire de vous apprendre l'humilité: non mais... Il faudra se sortir les tripes pour en venir à bout, surtout avec un seul crédit. Un temps d'adaptation est nécessaire pour bien prendre les commandes en main, mais le système déplacement-tir fonctionne parfaitement une fois maîtrisé, et on apprend très vite à esquiver les balles. Le jeu en coopération est un des points forts de ce titre, l'entraide permettant d'aller bien plus loin dans les missions mais aussi de décupler le fun. Ne passez pas à côté de Nam-1975, unique en son genre sur Neo Geo: un jeu qui fit les grandes heures de la console à ses débuts.


GRAPHISME

79%

Simple mais de bonne facture, le graphisme est réussi et retranscrit à merveille les scènes de guerre au Vietnam (même si je n'y étais pas pour le voir).
ANIMATION 90%
Etonnament fluide, le jeu ne ralentit jamais, ponctué de zooms utilisés à bon escient accompagnant parfaitement l'action.
SON 83%
Musiques martiales bien adéquates, bruitages excellent et digits vocales de bonne facture.
DUREE DE VIE 73%
Le jeu est difficile à défaut d'être très long: en venir à bout sera un sacré défi, relevé par les parties en coopération!
GAMEPLAY 85%
La maniabilité est bonne, le jeu répond au doigt et à l'oeil et on se crispe au stick dans l'espoir de survivre en descendant le plus d'ennemis possible....

NEOGEOKULT

RATE

84%
Grand classique de la Neo Geo, Nam-1975 est un shooting game procurant beaucoup de plaisir, seul ou à deux.

RAPPORT QUALITE/PRIX

Coûtant une cinquantaine d'euros seulement, Nam 1975 est un investissement intéressant, car il n'y a pas d'autre jeu de ce genre sur la console. C'est aussi l'occasion de découvrir un des premiers jeu Neo Geo tout en vivant une aventure à l'immersion sympa dans la guerre du Vietnam... avec une forte inpiration de "Full Metal Jacket"!

Bannière bouton
Bannière bouton