Reviewed in 2011 by Tibe

LES FREINS, C'EST POUR LES GONZESSES!

par Tibe

Click here to read in english

Mon dieu, c'est horrible... La nouvelle vient de tomber, que tout le monde garde son calme: Visco a encore frappé! Décidément, l'éditeur japonais s'en est donné à cœur joie sur la Neo Geo, puisqu'il s'y est montré l'un des plus prolifiques, juste après SNK, la maison-mère, et ADK, une corporation liée à la première société. Après le Shoot them Up (Andro Dunos), le VS fighting (Breakers), le puzzle game (Neo Mr Do!), le fuchebole (Goal! Goal! Goal!), attachez vos ceintures, voici maintenant la course automobile! L'éditeur n'en est pas à son coup d'essai dans le genre, puisqu'il a déjà sorti en arcade d'autres version de ce jeu, avec son tout premier Drift Out en 1991 puis Drift Out 94'. Cette version s'annonce comme la plus aboutie de la série avec ses 106 Mb, gratifiée du pompeux sous-titre "New Technology". Cela s'annonce plutôt bien avec la cinématique d'introduction dynamique à souhait accompagnée de sa musique techno présentant les différents bolides: on sait qu'on va avoir affaire à un jeu qui a de la pêche. 

L'art du dérapage contrôlé n'aura plus de secret pour vous.
L'art du dérapage contrôlé n'aura plus de secret pour vous.

Seulement trois véhicules sont sélectionnables, mais pas des moindres: la Toyota Celica (la plus rapide), la Subaru Impreza (aux statistiques équilibrée) ainsi que la Mitsubishi Lancer (la plus maniable). On est ensuite lancé sur la première piste qui n'est qu'un practice pour se mettre en jambes, avant d'attaquer les contre-la-montre sur des épreuves de renommée internationale. Les commandes sont on ne peut plus simples: on dirige la voiture avec le stick multi-directionnel, le bouton A sert à accélérer, et B à freiner. Bouton B que vous aurez d'ailleurs peu l'occasion d'utiliser, tant la conduite est basée sur les dérapages contrôlés sur des virages pris à pleine vitesse! On est bel et bien en arcade, pas de doute de ce côté là. Il y a en tout six épreuves à remporter, se situant un peu partout sur le globe, vous mettant aux prises avec des revêtements aussi variés que terre, asphalte, neige ou glace. Les graphismes se montrent du coup très divers, puisque l'on passe de l'Afrique à l'Europe en passant par quelques spéciales en pays Scandinaves, le tout procurant une variété de conduite agréable.

Certains raccourcis sont très utiles, d'autres vous retardent.
Certains raccourcis sont très utiles, d'autres vous retardent.

Les différents véhicules et environnements bénéficient d'un trait propre et réaliste, ne manquant assurément pas de couleurs: c'est visuellement impeccable, avec des perspectives parfaitement maîtrisées. De plus, Visco a eu la bonne idée de nous faire explorer des paysages variés: on se retrouve tantôt sur des routes enneigées bordées de congères, puis sur diverses pistes en terre et bien entendu, sur plusieurs routes ouvertes. L'animation reste le gros point fort de Neo Drift Out. De puissants zooms s'effectuent lorsque vous êtes en virage ou à allure réduite, alors que la caméra s'éloigne de l'auto lorsque l'on accélère, afin d'offrir davantage de champ visuel. Toute cette mécanique est bien huilée et offre une belle sensation de vitesse! Le scrolling multi-directionnel est irréprochable et le stress a vite fait de monter, tant les réflexes sont sollicités. La bande son est de qualité convenable, les thèmes étant un peu répétitifs mais rythmés. La voix off indiquant les directions ou commentant vos exploits est bien dans le ton 'racing', alors que les bruitages auraient mérité un peu plus de soin, notamment en ce qui concerne les moteurs: c'est tout juste passable.

La Subaru conjugue puissance et tenue de route.
La Subaru conjugue puissance et tenue de route.

Il n'en reste pas moins que le gros atout de Neo Drift Out, c'est le plaisir de conduite qu'il offre! Les véhicules répondent au doigt et à l’œil, mais des réflexes au-dessus de la moyenne seront requis pour franchir virages serrés, épingles et autres obstacles tout en réalisant un bon chrono. Le pilotage s'apprend sur le tas, on progresse rapidement et il est intéressant de tenter de meilleurs temps en améliorant ses trajectoires, une fois que l'on a saisi certaines subtilités. Outre l'amélioration de ces fameuses trajectoires et des vitesses de passage, chaque course propose un bon nombre de raccourcis... qu'il vous faudra découvrir! Le seul reproche que l'on peut faire au soft de Visco, c'est sa durée de vie. Le jeu ne propose que six épreuves (sans compter le practice), et celles-ci se bouclent assez rapidement. Outre le challenge consistant à améliorer ses propres records, on fait vite le tour de l'ensemble avec les trois véhicules proposés. Trois ou quatre courses supplémentaires n'auraient pas fait de mal. Mais ne boudons pas notre plaisir, puisque nous avons affaire ici à un très bon jeu de course 'arcade', à la maniabilité et au plaisir de jeu mémorables.


GRAPHISME

81%

Les six stages sont jolis et relativement variés, et les véhicules bien dessinés. C'est cependant inférieur à ce que propose Overtop, par exemple.
ANIMATION 93%
La vitesse des scrollings combinée à l'intensité des zooms est impressionnante! Les mouvements des voitures sont bien décomposés, c'est un régal de voir tant de fluidité.
SON 76%
Les musiques sont répétitives mais entraînantes. Les digits vocales et bruitages sont bien réalisés, à part le bruit des moteurs qui est tout juste passable.
DUREE DE VIE 62%
Il faut une quinzaine de minutes pour venir à bout des six courses, du moins si vous n'êtes pas éliminé avant! Il y a trois véhicules à découvrir et le duel contre le chrono, relevant un peu l'intérêt du jeu.
GAMEPLAY 87%
La prise en main se fait rapidement, la voiture répond au poil et c'est un régal d'effectuer des dérapages!

NEOGEOKULT

RATE

78%
Un bon jeu de course arcade, un peu court mais prenant et bien réalisé.

RAPPORT QUALITE/PRIX

Avec une conversion avoisinant les 200 euros, autant dire qu'il faut aimer les jeux de course en 3d isométrique! Cher au vu de sa durée de vie, Neo Driftout reste pourtant un des meilleurs jeu de course sur la machine.

Bannière bouton
Bannière bouton