Reviewed in 2013 by Tibe

Click here to read in english

Visco, l’Innovation à tout prix!

par Tibe (2013)


Je crois que ça y est: Visco est devenu mon éditeur fétiche sur Neo Geo, tout comme pour mon ami MadMax, qui ne jure que par eux. La devise chez ceux-ci est simple: pourquoi se casser la tête quand on peut laisser les autres travailler à sa place? Et bien c'est exactement dans cette ligne de conduite que sont sortis (tout de même sous licence Taito, n'exagérons pas) Puzzle de Pon! en 1995, et Puzzle de Pon! R en 1997. Ces deux titres repompent éhontément Puzzle Bobble, et on ne peut évidemment s'empêcher de faire le parallèle avec Breakers, plagiat sulfureux de Street Fighter II. Oh, point de grande nouveauté dans la version "R", qui n'est qu'une simple mise à jour pour l'arcade comportant peu de changements. L'éditeur a toutefois ajouté son grain de sel à ses "Puzzle-Bobble-de-Pon" et "Puzzle-Bobble-de-Pon-R", comme nous allons le découvrir pour ce dernier au fil de ces lignes.

L'astrologie est un thème cher aux japonais, et Puzzle de Pon! R en est un exemple de plus. En effet, l'aventure consiste à récupérer les douze talismans du zodiaque ainsi que celui du soleil, emprisonnés au milieu de sphères de couleur qu'il va falloir exploser. Pas moins de trente-neuf niveaux ardus vous attendent en mode solo, ce qui n'est pas trop mal question durée de vie. La base Puzzle Bobble est reprise à 100%: il s'agit d'agglutiner au moins trois ballons de couleur identique pour les faire exploser. Dans le jeu de Taito, il fallait 'nettoyer' intégralement chaque stage pour passer au suivant. Ici, il suffit de 'décrocher' nos précieux fétiches retenus par les ballons. Bélier, Taureau, Gémeau... Tous les trois niveaux, vous aurez l'opportunité de libérer un signe astrologique, et il vous faudra tous les récupérer pour tenter de décrocher le soleil. Le jeu en 'versus' fonctionne de la même manière: le premier joueur qui réussit à libérer le talisman gagne. Il est aussi possible de gagner en provoquant un 'line out' chez l'adversaire (les ballons descendent sous la ligne en bas de l'écran), soit le gaver avec un maximum de ballons en jouant mieux que lui.

Malgré ce pedigree prometteur, les matchs entre joueurs sont finalement nettement moins prenants que dans le hit de Taito: les duels entre adversaires humains ne sont pas aussi enflammés, l'ambiance est sympathique mais pas explosive comme c'est le cas dans Puzzle Bobble. Cela est probablement dû au timing du jeu, un peu plus mou et moins propice aux rebondissements. Ici le plafond ne descend pas, mais le temps est limité à quatre-vingt dix secondes par niveau. Il ne va pas falloir traîner, car certains stages sont pratiquement infaisables dans ce délai. Heureusement, Visco a prévu quelques petits bonus intéressants, qui sont générés aléatoirement au cours du jeu. Il y a tout d'abord la flèche, qui fait apparaître une ligne directionnelle permettant d'anticiper les trajectoires des boules que l'on lance; puis la bombe (B), qui détruit les ballons avec lesquels elle entre en contact; enfin, l'étoile permet littéralement de désintégrer toutes les sphères d'une même couleur. Utilisez ces bonus à bon escient,car ils pourront parfois vous sauver la mise!

Ne soyons pas trop dur avec le bébé de Visco. Bien entendu, Puzzle de Pon! R est amusant, que l'on joue seul ou à deux, mais malgré tout nettement moins addictif que l'illustre Puzzle Bobble de Taito. Cela dit, il est indéniable que le titre n'a ni la maniabilité, ni la précision, ni même l’intuitivité de ce dernier. Les parties à deux joueurs ne sont pas aussi fun et le gameplay semble globalement moins bien léché. En revanche, la réalisation est tout à fait décente, avec une bande son composée de musiques, voix et bruitages de bel effet, ainsi que des graphismes mignons qui changent assez souvent, mais se cantonnent à un registre enfantin et simpliste. Une fois de plus, la copie ne parvient pas à surpasser l'original: l'éditeur se contente de copier un excellent soft sans apporter grand chose d'intéressant, alors qu'il n'avait pourtant que cela à faire. Ce Puzzle Game sur Neo Geo est un sans conteste un bon petit jeu, mais il ne doit son salut qu'aux bases de gameplay empruntées à un titre légendaire, réalisé par une autre compagnie.


GRAPHISME

65%

Les décors ne sont pas trop moches, malgré une certaine linéarité et bien peu d'imagination.
ANIMATION 67%
L'action est raide et nettement moins fluide que dans PB, mais l'ensemble reste tout à fait correct.
SON 69%
La bande son est de bonne qualité, avec plusieurs thèmes et des bruitages réussis, mais peu nombreux.
DUREE DE VIE 87%
Il y a trente-neuf stages à franchir pour récupérer les douze signes du zodiaque plus le soleil, et la difficulté est élevée. Le mode versus est moins prenant et fun que dans Puzzle Bobble, mais il vaut tout de même le coup.
GAMEPLAY 83%
Rien de nouveau ici, on retrouve le principe de Puzzle Bobble décliné autour des symboles à libérer dans chaque niveau. C'est moins jouable que dans le soft de Taito, malgré de bonnes idées comme le système de score ou les bombes.

NEOGEOKULT

RATE

82%
Un clone de Puzzle Bobble qui se contente de faire le minimum syndical, mais bon, avec Visco, on commence à avoir l'habitude.

QUALITÉ/PRIX (2013)

A moins de vouloir posséder absolument tous les puzzle games sortis sur Neo Geo et donc d'être super fan du genre, je ne vois pas trop l'intérêt de mettre plus de 150 euros dans ce titre, alors que Puzzle Bobble vaut le même prix.

Bannière bouton
Bannière bouton