Reviewed in 2011 by Tibe

ENFIN DU FOOT VIRIL!

par Tibe

Click here to read in english

Il en a fait un de tabac, dans les salles d'arcade, ce Soccer Brawl... A l'époque, ce jeu était tout simplement épatant! Beau et original, un jeu de foot futuriste dans lequel les joueurs sont des robots... il fallait y penser! Les bornes MVS qui embarquaient ce titre étaient parmi les plus squattées du moment. Avec un peu de recul, que vaut-il aujourd'hui? Cela vaut-il le coup d'investir dans ce bon vieux foot "old-school" devenu kitsch à souhait? Après une intro vantant les capacités surhumaines des joueurs de soccer cybernétiques, le choix vous sera donné entre un tournoi contre le CPU (League Mode) ou bien l'affrontement entre deux joueurs (Versus Mode). On s'aperçoit d'ailleurs rapidement que contre l'ordinateur, si le premier match est facile - histoire d'appâter le gogo - à partir du second les choses se corsent façon "sévère", et il est alors bien difficile de ne pas se prendre quelques branlées magistrales.

Tete plongeante, retourné acrobatique... il va y avoir du sport!
Tete plongeante, retourné acrobatique... il va y avoir du sport!

Huit équipes sont proposées, se différenciant chacune par l'endurance de ses joueurs, la compétence du gardien de but (qui sera une pièce importante du jeu) ainsi que par le tir spécial du capitaine de l'équipe, chacun possédant une technique différente à ce niveau. Puis vient le choix du stade, deux sont proposés: le SNK Stadium équipé d'une bonne vieille pelouse, ou carrément le Super Dome, au terrain 100% métal. On ouvre ensuite les hostilités! Deux boutons seulement sont utilisés, et l'on dispose d'une jauge (Power-Meter) que l'on peut remplir, pour balancer des patates ultra-puissantes ou bien tirer un laser paralysant, lorsque l'on joue en défense. Celle-ci influera sur les arrêts du gardien, veillez à ce qu'elle soit toujours bien chargée! A sert donc à tirer ou à tacler, B à faire des passes, sauter ou bien donner de grands coups d'épaule. Quelques techniques plus subtiles sont à découvrir au fil des matchs, à vous de les trouver et d'améliorer votre qualité de jeu. 

Les défenseurs peuvent lancer une charge électrique surpuissante.
Les défenseurs peuvent lancer une charge électrique surpuissante.

Les graphismes sont bien léchés, avec des terrains colorés à souhait, des effets sur la balle très bien conçus et des joueurs cyborgs sacrément costauds. La qualité est au rendez-vous, par contre pour la quantité et la variété, on repassera! Deux stades seulement, c'est en effet assez limité. On aurait adoré deux ou trois terrains supplémentaires avec des mines ou autres subtilités. L'animation est irréprochable, ça va vite, très vite même. L'action est soutenue, les temps morts rares et les scrollings lors de tirs puissants sont extrêmement rapides! D'ailleurs, on est autorisés à se servir des murs latéraux pour faire rebondir la balle et tenter de surprendre le gardien. La bande son est à l'image des graphismes, c'est à dire peu variée mais de bonne qualité. Les digits vocales robotiques sont parfaitement réalisées et les musiques vraiment sympa mais pas très nombreuses, dans un style techno/hard-rock qui colle bien à l'action. Force est de reconnaître que l'ensemble est agréable, et les bruitages quant à eux (impacts, tirs, laser..) sont un des points forts du jeu. Soccer Brawl fait honneur à la Neo Geo sur la qualité de sa réalisation, malgré le manque de variété des environnements. 

Le capitaine peut effectuer un tir qui balaye tout sur son passage.
Le capitaine peut effectuer un tir qui balaye tout sur son passage.

La durée de vie quant à elle n'est pas mauvaise! Huit équipes ce n'est pas mal du tout, avec un mode League bien ardu à boucler. Mais dans l'absolu, ce qui retiendra le plus les joueurs sur Soccer Brawl, ce sont les épiques match à deux joueurs. Le jeu est carrément addictif malgré sa simplicité, les affrontements sont plein de rebondissements et de surprises. Le gameplay n'y est d'ailleurs pas étranger: souple, agréable, avec une prise en main rapide et une maniabilité intuitive rendant les parties très prenantes! Il y a des dizaines de manières de marquer, des stratégies à mettre en place, un jeu défensif (de préférence violent) à travailler... En clair, il scotche à l'écran notre Soccer Brawl! L'originalité est au rendez-vous, et avouons-le il est jouissif de tirer des pralines à 200km/h avec de beaux Terminators rien qu'à nous. Sans être d'une profondeur hallucinante, sans offrir un gameplay à proprement parler "révolutionnaire", le titre est un bon jeu d'arcade comme on les aime: beau, bourrin, plein d'ambiance, et surtout, bourré de fun!


GRAPHISME

82%

Les joueurs, terrains et autres sont de belle qualité. Cependant, deux arènes, c'est trop peu...
ANIMATION 86%
Scrollings ultra-rapides, action soutenue, décomposition des mouvements correcte et niveau de détail très soigné.
SON 79%
La voix off robotique est tout simplement inoubliable! Niveau musique c'est bon, mais pas très varié.
DUREE DE VIE 80%
Huit équipes différentes, un challenge très dur en League Mode; mais surtout, un mode versus qui peut vous scotcher pendant des heures!
GAMEPLAY 85%
Simple, bourrin, mais assez varié pour créer un facteur fun qui se retrouve peu souvent dans un jeu de sport. Soccer Brawl met la banane, les duels entre joueurs sont tout simplement de grands moments!

NEOGEOKULT

RATE

83%
Une idée originale, une réalisation décente, et un fun de tous les diables pour des parties fabuleuses entre amis! Attention, en solo, l'intérêt est plus limité.

RAPPORT QUALITE/PRIX

Si vous avez de bons amis qui aiment les jeux d'opposition, Soccer Brawl vous tend les bras! Entre 60 et 80 euros selon l'état et la version.

Bannière bouton
Bannière bouton