Reviewed in 2012 by Tibe

PRET POUR LE RALLYE DES POUBELLES?

par Tibe

Click to read in english

Si vous êtes un vieux con trentenaire comme moi, vous vous souvenez probablement de l'âge d'or des rallye, dans les années quatre-vingt? Carlos Sant, Didier Arend, Michel Bastian... Tant de majestueux patronymes, de noms inscrits dans la légende de la discipline... et tellement évocateurs chez les passionnés de rallye!Ils font partie du casting de Thrash Rally, mais attendez... je n'ai pas encore évoqué leurs célèbres véhicules: Blaster LX, Land Crusher (!), Warp ATV, Thunderjet... rien que des monstres avaleurs de bitumes, mais j'allais oublier la fameuse OD 6000X, qui a marqué à jamais les esprits! Ah... J'imagine la nostalgie vous envahir à la lecture de ces noms empreints de légende. Il va falloir affronter ces redoutables concurrents dans les deux épreuves que propose le jeu: un traditionnel championnat du monde 1992, ou bien la mythique course du Paris-Dakar!

Les scrollings sont très rapides, alors tâchez de rester concentré!
Les scrollings sont très rapides, alors tâchez de rester concentré!

Ne pouvant aucunement nier son appartenance au style rétro des "jeux de course arcade vus de dessus", Thrash Rally s'inscrit dans la lignée d'une montagne de titres du genre sortis à la même période, dont la fameuse saga des F-1 Grand Prix de Video System. Ceux-ci proposaient une vitesse de jeu élevée, au gré de scrollings ultra-rapides faisant monter l'adrénaline chez les joueurs, requérant des réflexes de chat et un temps de réaction de... moustique. Bref, bien avant l'avènement de la 3d dans les jeux de pilotage, les jeux de course sur console ou en arcade se résumaient à ces softs vus de dessus, ou bien les Monaco GP et consorts en fausse 3d. Sur Neo Geo, pas besoin de chercher midi à quatorze heures: Thrash Rally est le seul et unique jeu de course vu de dessus, alors que Overtop et Neo Drift Out proposent une vue de trois-quarts. Deux épreuves, jusqu'à neuf véhicules disponibles: ça commence pas trop mal!

La moto a une bonne accélération, mais sa vitesse de pointe est faible.
La moto a une bonne accélération, mais sa vitesse de pointe est faible.

Cependant, une fois terminés les deux challenges du jeu, à savoir le championnat du monde et le rallye Paris-Dakar, le contre-la-montre en solo ne se montre que peu intéressant. Le gameplay, sans être mauvais, est loin d'être irréprochable et ne consacre pas une profondeur de jeu suffisante à faire de TR un hit. C'est un peu raide, peu précis et surtout celà demande un bon temps d'adaptation. Les véhicules se conduisent tous différemment, ce qui en revanche se révèle intéressant: à vous de trouver votre style et le bolide le plus adéquat. Dommage par contre qu'on ne puisse jouer à deux autrement qu'avec le câble link! Ce système multijoueur, nécessitant le couplage de deux Neo Geo équipées de deux cartouches de  jeu identiques ainsi que de deux téléviseurs dans la même pièce, est peu évident à mettre en oeuvre... étonnant, non? Pour l'émulation, il faudra donc se contenter de faire la course aux meilleurs temps, en jouant à tour de rôle avec des amis, ou par le biais de classements internationaux sur le net.

Les décors de Thrash Rally sont variés et bien exécutés.
Les décors de Thrash Rally sont variés et bien exécutés.

Les deux épreuves sont relativement difficiles, pas de doute, et c'est un bon point: il vous faudra plusieurs essais et une certaine rigueur pour en venir à bout. L'IA des adversaires est du niveau d'un pingouin trépané, alors que le chrono devient de plus en plus serré lorsque l'on s'approche de la fin des épreuves. Attention cependant au péché d'orgueil, car le moindre écart coûte très cher au classement général! Autre point, l'esthétique: la vue de dessus n'autorise pas toutes les fantaisies du monde mais l'ensemble est propre, assez varié et coloré. Les programmeurs tâtonnaient encore avec la Neo Geo (1991) et cela se sent un peu. Reconnaissons en revanche que l'animation est sans faille, avec des scrollings très rapides, de petites animations ici et là sur les véhicules, mais aussi dans le décor. Les musiques, et bien... au bout de cinq minutes on n'y fait plus trop attention! Par contre les bruitages laissent franchement à désirer, que ce soit pour les moteurs ou les bruits de pneus qui crissent. Au final, Thrash Rally d'ADK n'est pas un mauvais jeu: plutôt fun et prenant, mais un poil court et imprécis. 


GRAPHISME

77%

Les vues aériennes sont sympathiques, la palette de couleurs est bien utilisée et l'ensemble est varié.
ANIMATION 82%
Un bel atout du jeu ADK! Les scrollings sont rapides, les capacités de zooms de la console sont brillamment utilisées et les détails nombreux.
SON 63%
Ici, c'est très moyen. Les bruits de moteur sont peu convaincants et les musiques terriblement banales...
DUREE DE VIE 64%
Paris-Dakar ou championnat du monde, à vous de choisir. Entre six et neuf véhicules sont proposés, ce n'est pas mal... Mais une fois fini, le jeu perd beaucoup de son intérêt.
GAMEPLAY 67%
La maniabilité est un peu raide avec ce système d 'à-coups' pour tourner. Une fois habitué, on s'amuse bien mais Thrash Rally reste techniquement un peu limité.

NEOGEOKULT

RATE

68%
ADK signe avec Thrash Rally un bon petit jeu de course 'arcade' sur Neo Geo: simple et court, mais bien fun et proposant deux challenges difficiles.

RAPPORT QUALITE/PRIX

Assez courant pour la modique somme de 50 euros, Thrash Rally reste le meilleur rapport qualité/prix de ce genre de jeu sur la Neo Geo. Overtop et Neo Drift Out sont un peu mieux, mais largement plus chers.

Bannière bouton
Bannière bouton