Reviewed in 2011 by Tibe

BIENTOT L'ETE: SORTEZ LES FRISBEES !

par Tibe

Click to read in english

Aucun joueur de Neo Geo ne me contredira si je dis que ça fait plaisir de sortir un peu des sentiers battus. Je sais, vous aimez la castagne, le sang, les tripes qui pendent, la gerbe qui dégouline, les os qui craquent et les membres arrachés. Allez, il n'est pas trop tard pour changer. Oubliez la baston, oubliez Kof, Street Fighter, Samurai Shodown et autres. Si on allait jouer au frisbee? Oui évidemment, dit comme ça... Laissez-moi vous présenter un beau bébé de Data East: Windjammers. Sorti en 1994 au beau milieu d'une foule de hits sur Neo Geo, ce jeu de frisbee, reprenant les bases de Pong en y ajoutant un peu de modernité et de fun, vous offre d'incarner un des six joueurs internationaux proposés, pour quelques parties endiablées sur six terrains différents, à votre convenance! Le jeu est un appel au rêve et aux vacances. C'est bien simple, Windjammers sent bon le sable chaud et la noix de coco... Véritable pointe d'exotisme dans un monde de brutes, le soft de Data East nous invite cordialement  à l'originalité. 

Ne sous-estimez pas l'utilité du lob, mais n'en abusez pas non plus...
Ne sous-estimez pas l'utilité du lob, mais n'en abusez pas non plus...

On commence avec nos six sportifs de haut niveau, chacun ayant ses points forts et défauts plus ou moins prononcés. Ceux-ci disposent d'attaques spéciales qui leur sont propres, les différentes caractéristiques à prendre en compte étant la vélocité, la puissance, la vitesse de glissade, la dextérité ainsi que la capacité à mettre de l'effet dans le frisbee. A vous de trouver lequel vous convient le mieux, en fonction de votre style. Puis, une fois votre héros sélectionné, six terrains sont proposés. Comme au tennis, il faut remporter deux manches pour gagner un match, un troisième doit être joué en cas d'égalité, puis enfin, en cas d'impossibilité de départager les joueurs à la fin du temps réglementaire, on applique la règle de la mort subite (sudden death). Il faut marquer douze points pour remporter une manche, et pour ce faire il faut soit expédier le frisbee dans les buts adverses (toute la partie se situant derrière l'adversaire), opération qui peut rapporter de trois à cinq points en fonction du point d'impact. Si le frisbee touche le sol n'importe où dans le camp "ennemi", on marque deux points. 

Le stadium est l'aire de jeu la plus large et aussi la plus rapide.
Le stadium est l'aire de jeu la plus large et aussi la plus rapide.

Pour vous aider à défoncer vos rivaux, le gentil Data East a pensé à tout! Effets, coups spéciaux, lobs, rebonds... plein d'attaques différentes sont à votre disposition! Par exemple, il est possible de faire rebondir le frisbee contre les parois latérales du terrain. Ca corse un peu les choses! Pour le jeu proprement dit, deux boutons sont utilisés: A pour un tir normal ou pour une glissade, B pour effectuer un lob. Le stick directionnel fait le reste. Quarts de cercles, demi-cercles, directions: Un véritable arsenal de tirs est à découvrir dans Windjammers. Pareil pour le lob, il est possible de l'orienter. Après, tout réside dans le timing, entre le moment où l'on presse A pour relancer le frisbee (au bon moment, on bénéficie d'un contre très rapide) ou bien ne toucher à rien en étant dans l'axe de réception pour concentrer une super-attaque... Bien d'autres gestes techniques existent, à vous de mettre la main dessus! Le jeu en solo est prenant, la difficulté progressive et plutôt bien dosée. Les matches sont ponctués par de sympathiques bonus stages dans lesquels il faudra essayer de battre des records. Frais et distrayant! 

Ne sous-estimez pas l'aspect technique dans Windjammers.
Ne sous-estimez pas l'aspect technique dans Windjammers.

Mais le point fort de Windjammers, c'est bien entendu le jeu à deux. Intuitif, prenant, vif... tout en étant suffisamment technique pour offrir une belle profondeur à l'action et une marge de progression intéressante. Les parties entre amis sont de grands moments, parfois d'une rare intensité! C'est là l'atout majeur du soft, un fun et une durée de vie en VS à toute épreuve. Côté technique, on a droit à des graphismes simples mais colorés, des arènes pas hyper nombreuses mais diverses, et qui sentent les vacances! L'animation, un des atouts du soft, est très rapide et bien décomposée, un vrai bonheur. Les personnages sont vivants, les commandes répondent au doigt et à l’œil, et les réflexes sont hautement sollicités. La bande son est à l'honneur également, avec des bruitages impeccables et de belles digits, le tout encadré par des musiques sympas, pas trop envahissantes. Pari gagné pour Windjammers: Data East prend des risques et nous offre un jeu original et bien ficelé, bourré de bonnes idées et de replay value. L'épreuve du temps, le jeu l'a très bien passé, et les principes simples repris de Pong et améliorés offrent un plaisir de jeu rarement égalé. Les parties à deux sont un régal, et il est bien difficile de lâcher le stick une fois qu'on a commencé à jouer!


GRAPHISME

76%

Avec six arènes différentes aux styles simples mais réussis, le jeu n'éblouit pas à ce chapitre mais offre tout de même de jolis graphismes, à défaut d'être variés.
ANIMATION 90%
La vitesse est excellente, l'animation des protagonistes fluide à souhait, et les décors vivants.
SON 92%
Les musiques accompagnent convenablement le jeu sans se faire trop présentes, mais les bruitages et digits vocales sont énormes, plongeant le joueur au coeur de l'action!
DUREE DE VIE 96%
Un jeu solo à la difficulté relevée, six personnages différents à maîtriser, et des parties à deux dont on ne se lasse jamais: pas mal!
GAMEPLAY 97%
Reprenant Pong en y induisant davantage de mouvements, de la vitesse, du timing, me soft nous offre un fun et un plaisir de jeu difficilement égalables, complétés par une marge de progression importante.

NEOGEOKULT

RATE

95%
Windjammers éblouit par son gameplay et sa maniabilité exemplaires, et nous offre un jeu d'opposition tout simplement incontournable.

RAPPORT QUALITE/PRIX

Windjammers reste une pépite incontournable de la Neo Geo, avoisinant désormais les 250 euros en version japonaise, et davantage dans sa version euro/US. Cependant... le jeu est absolument mythique pour tout possesseur de Neo Geo.

Bannière bouton
Bannière bouton