Reviewed in 2012 by Tibe

A BOUT DE SOUFFLE

par Tibe (2012)


World Heroes 2 Jet est le troisième épisode d'une saga atypique née en 1992 avec World Heroes, premier du nom. Celui-ci proposait alors huit personnages - tout comme Street Fighter II - ainsi qu'un original mode 'Death Match' novateur et un système de coups basés sur la pression exercée sur les boutons. En 1993, World Heroes 2 améliorait considérablement la série, passant de quatre-vingt deux à cent quarante-six mégas: l'épisode offrait quatorze personnages, un gameplay amélioré et un excellent mode Death Match revu et corrigé. Quand ADK remet le couvert en 1994 avec cette version alourdie de trente-deux mégabits, celui-ci a disparu. En ce qui concerne les innovations, on a droit à deux nouveaux personnages, un tournoi autour du monde en solo, et un mode versus amélioré. Autant dire que les programmeurs d'ADK ne se sont pas foulés les neurones.

Les nouveaux décors et personnages sont de bonne facture.
Les nouveaux décors et personnages sont de bonne facture.

Neuf stages font leur apparition: deux pour les nouveaux personnages du jeu, Ryofu et Jack, et sept nouvelles arènes dans lesquelles le tournoi prend place. Désormais, on effectue des séries de trois combats au fil de journées de compétition. Il faut en remporter au moins deux pour passer à l'étape suivante, jusqu'à la grande finale. L'autre mode de jeu en solo est le 'Forging of Warriors', qui consiste en une série de combats d'entraînement contre les adversaires de votre choix. Le versus proprement dit bénéficie désormais d'une option qui autorise à choisir son style de combat: offensif, défensif, rapide, ou équilibré. Les décors des quatorze protagonistes de World Heroes 2 ont été conservés et sont désormais visibles uniquement lors de l'entraînement ou des affrontements entre joueurs. Le tournoi quant à lui, se déroule dans les arènes de diverses grandes villes... et les nouveaux stages ne sont pas particulièrement flatteurs. Le seul méritant le détour étant à mon sens, celui de Ryofu à bord d'un bateau en mer de Chine. 

Brocken serait-il inspiré de Dhalsim? Mystère et boule de gomme...
Brocken serait-il inspiré de Dhalsim? Mystère et boule de gomme...

Les sprites des combattants bénéficient de quelques retouches, avec par exemple Rasputin se changeant en pierre quand il est en garde -au lieu d'utiliser une barrière de lumière - ou encore des projectiles redessinés, comme les requins de Captain Kidd. L'animation a été accélérée et l'action a gagné en dynamisme, mais la décomposition des mouvements n'a pas été retravaillée. Le jeu semble du coup un poil moins fluide que son aîné. La partie son a par contre eu droit à une refonte importante. Et à vrai dire... on s'en serait bien passé. Les thèmes de World Heroes 2 ont purement et simplement disparu, au profit d'un seul et unique insipide morceau repris pour les VS et le mode training. Les mélodies accompagnant le tournoi sont médiocres, et ne parlons pas des divers arrangements de présentation et d'intro: de la soupe façon Capcom et ses "Alpha". Les bruitages ont été davantage conservés, à part quelques bruits d'impacts - moins bons que ceux d'avant - et de nouvelles voix. Le gameplay, mis à part une dynamique supérieure due à la vitesse de jeu plus élevée, a subi quelques changements. 

 Le niveau est plutôt élevé en tournoi, entraînez-vous d'abord!
Le niveau est plutôt élevé en tournoi, entraînez-vous d'abord!

Les contre-projectiles et contre-chopes apparues dans le très bon World Heroes 2 (qui étaient d'excellentes innovations) ont été supprimées, au profit d'autres comme les désormais universels dash et backdash, mais aussi le "simultaneous hit": lorsque les combattants se frappent en même temps, ils se repoussent sans que cela cause de dégâts. De nouveaux combos, coups spéciaux et prises ont été ajoutés. Les modes de jeu en solo sont fades, les graphismes ne sont pas convaincants, la bande son est médiocre, les nouveaux personnages ne sont pas forcément terribles, et la disparition pure et simple du mode Death Match est un scandale! World Heroes 2 Jet sonne un peu comme une punition pour les fans de la série. Les seuls points positifs restent l'animation un peu plus véloce et les coups supplémentaires pour tous les personnages. Bref, c'est très léger et nous rappelle que le mieux est parfois l'ennemi du bien. WH2J est néanmoins un bon jeu de combat plein de qualités et fun, mais j'estime qu'il est un bon cran en-dessous de son aîné World Heroes 2.


GRAPHISME

90%

Les décors et sprites repris de WH2 restent sans conteste ce qu'il y a de mieux dans cette version 'Jet', avec neuf nouveaux décors pas extraordinaires et quelques retouches graphiques peu convaincantes.
ANIMATION 85%
Le jeu est plus speed que son prédécesseur, mais la décomposition n'a pas été retravaillée.
SON 62%
Les bruitages et musiques ont été remaniés, et franchement, ce n'est pas une réussite. Les impacts et voix sont tout juste au-dessus de la moyenne et les musiques bien moins marquantes que celles de WH2.
DUREE DE VIE 89%
Proposant seulement deux personnages de plus que son aîné (16), WH2J perd au passage le Death Match et propose les mêmes fins quel que soit le combattant. En revanche, le mode VS est un poil plus complet.
GAMEPLAY 76%
Les bonnes idées de WH2 ont été remplacées par d'autres moins bonnes, et pas mal de détails sont bâclés: hitbox moins précises, timing très particulier, personnages déséquilibrés.

NEOGEOKULT

RATE

81%
World Heroes 2 Jet du haut de ses 178 mégas, se paye le luxe d'être sensiblement moins bon que son prédécesseur.

RAPPORT QUALITE/PRIX

Peu coûteuse, cette version Jet n'est malheureusement pas convaincante: moins bonne et plus chère que World Heroes 2, donc sans grand intérêt!

Bannière bouton
Bannière bouton