Reviewed in 2011 by Tibe

BACK IN BLACK

par Tibe (2011)

Click to read in english

Après l'accueil plutôt bon reçu par World Heroes, ADK remet le couvert moins d'un an après avec ce second opus. Celui-ci franchit allègrement la barre des cent mégas, puisque WH2 envoie du très lourd avec 146 Mb. Au programme, nouveaux personnages, nouveaux décors, nouveaux coups. La série a-t-elle évolué et corrigé les petits défauts de son premier jeu? L'éditeur va-t-il passer dans la cour des grands? Après une courte mais dynamique intro, on arrive à l'écran de sélection des personnages. Et là, première bonne surprise: il y a quatorze combattants sélectionnables! Ceci restera pendant quelques mois le roster de référence des jeux de baston. En effet, Street Fighter II Turbo, Mortal Kombat ou Fatal Fury 2 sont tous derrière avec douze personnages pour l'un, sept et huit pour l'autre! Le mode VS est également bien pensé - pour l'époque - car l'on peut changer de personnage même après une victoire. 

Shura et Dragon confrontent Muay Thaï et Kung Fu.
Shura et Dragon confrontent Muay Thaï et Kung Fu.

Les bonnes idées sont toujours de la partie, le jeu proposant toujours des bonus stages et surtout le mode "Death Match". Ce dernier a été complètement repensé et amélioré. Désormais les deux combattants ont une barre de vie commune: infliger des dégâts à l'adversaire réduit sa portion de vie et allonge la vôtre... et cela devient donc vraiment un match à mort, en un seul round! De plus, réduire la barre adverse à zéro ne signifie pas gagner... L'adversaire a la possibilité de se relever, moyennant un matraquage en règle du stick et des boutons! Et ce plusieurs fois, à condition de secouer son stick comme un bananier. Autre amélioration, les stages du mode Death Match sont plus nombreux et ont tous leurs propres "pièges": Skin Head DM signifie que le perdant se fera tondre, Exploding Spikes est une aire de combat minée, Metal Mesh est une aire de jeu avec des piques dans les coins, etc etc... c'est très différent du versus traditionnel, qui est aussi présent. La réalisation de WH2 a aussi été revue à la hausse: davantage de personnages, et de nouveaux décors très variés. Beaux et colorés, ils mettent en scène les pays et époques correspondant aux combattants. 

Les graphismes ont beaucoup évolué depuis World Heroes.
Les graphismes ont beaucoup évolué depuis World Heroes.

L'animation a été retravaillée en profondeur. Pour commencer, on n'a plus l'impression de se battre sur la Lune, ce qui n'est pas dommage! Fluide, souple et rapide, il n'y a rien à redire sur le dynamisme et la décomposition, c'est très bon pour un jeu de 1993. Les sprites ont été en partie redessinés, et le character design est monté en gamme. En ce qui concerne le son, de nouveaux bruits d'impacts, davantage de voix, et des thèmes un peu bateau mais prenants font leur apparition. Le gameplay n'a pas beaucoup changé, reprenant les bases simples de World Heroes en les sublimant: plus de coups spéciaux, toujours autant de combos, des hitbox plus précises, un timing amélioré... Seul le système à trois boutons aurait mérité d'être changé. Un bouton qui ne sert qu'à faire des prises, ce n'est pas un modèle d'ergonomie (Street Fighter IV, si tu m'entends...) et vu la palette de coups assez large de chaque personnage, le soft aurait mérité une interface quatre boutons. Ceci étant dit, la maniabilité est bonne, rappelant tout de même sacrément SFII, en y adjoignant quelques spécificités.

Le nombre de décors est élevé entre Death Match et Normal Mode.
Le nombre de décors est élevé entre Death Match et Normal Mode.

Un système de contre pour les prises et les projectiles fait son apparition. Si vous mettez votre garde au dernier moment, avant de recevoir une boule de feu ou autre friandise, vous renverrez cette attaque à son expéditeur. S'il en fait de même, il la renvoie à nouveau... et ainsi de suite! C'est un détail fun ouvrant de sympathiques possibilités en combat. Pour les projections ou prises, il faudra appuyer sur le bouton A ou C dans un timing précis, lorsque vous vous faites "choper"; vous contrez alors, effectuant la prise à la place de votre assaillant! Une réalisation haut de gamme, un gameplay varié avec quelques originalités, un roster de quatorze personnages... Que demander de plus! World Heroes 2 est un excellent jeu, probablement le meilleur de la saga d'ADK. La concurrence de jeux plus techniques comme Fatal Fury Special et Super Street Fighter II lui ont fait beaucoup de tort. Ceci étant dit, WH2 reste un titre fun et intéressant qui sort des sentiers battus. Ceux qui l'ont connu pendant ses années de gloire savent de quoi je parle; les plus jeunes eux, peut-être leur route devant ce vestige "old-school".


GRAPHISME

92%

Tous nouveaux, les décors sont colorés et particulièrement réussis. Les sprites sont toujours aussi grands et encore plus détaillés qu'avant.
ANIMATION 87%
Revue et corrigée, l'animation est plus fluide et plus rapide que dans le premier épisode.
SON 81%
Une bande son sans grande originalité mais pas désagréable, de bons bruitages, et de nombreuses digits vocales.
DUREE DE VIE 93%
Quatorze personnages et deux modes de jeu très différents. Avec deux boss à battre, il faudra un certain temps pour finir le jeu avec tous les combattants.
GAMEPLAY 85%
Sans atteindre des sommets de technicité, WH2 est tout de même complet et bourré de fun, promettant beaucoup de bons moments.

NEOGEOKULT

RATE

89%
Un excellent VS fighting possédant sa propre personnalité, ainsi que quelques innovations très amusantes.

RAPPORT QUALITE/PRIX

Moins de trente euros pour un WH2 en version japonaise, c'est un bon achat que je conseille. Le meilleur World Heroes de la série, à n'en pas douter.

Bannière bouton
Bannière bouton