Reviewed in 2013 by Tibe

IREM, LA QUALITE SINON RIEN!

par Tibe

Click here to read in english

Irem n'est pas seulement le créateur du mythique R-Type... L'éditeur s'est illustré avec de nombreux autres titres. Il y a eu par exemple Kung-Fu Master, Bomberman, Image Fight, Lode Runner, Vigilante, Hammerin' Harry, Legend of Hero Tonma... pour n'en citer que quelques-uns! Dans le répertoire de la firme, on remarque beaucoup d'originalité, de la prise de risque, mais aussi un style marqué, reconnaissable. D'originalité et de style, In The Hunt n'en manque pas. On a affaire ici à un Shoot them Up déclinant le genre avec des sous-marins, rien que ça. Nous sommes en 1993 lorsque ce titre voit le jour, et à l'époque, sa réalisation laisse pantois: le M-92 - le hardware dédié de l'éditeur pour l'arcade - est une véritable machine de guerre, et à ses commandes se trouvent quelques-un des meilleurs programmeurs, graphistes et musiciens de l'industrie du jeu vidéo. Attachez vos... tubas, destination le fond des océans!

Les graphistes de chez Irem sont de vrais virtuoses!
Les graphistes de chez Irem sont de vrais virtuoses!

In The Hunt se déroule suivant un scrolling multi-directionnel, majoritairement horizontal. Non seulement le joueur peut stopper celui-ci s'il le souhaite - pour faire un peu de ménage avant d'avancer, par exemple - mais il est aussi possible de remonter en surface affronter avions, hélicoptères et bateaux, ou encore de rester au fond de l'eau et combattre d'autres submersibles. Par ailleurs, certains stages se déroulent suivant un scrolling vertical. Deux boutons sont utilisés: on lance des torpilles avec l'un, alors que l'autre sert à envoyer des mines en surface et/ou vers le fond. Différents armements peuvent être récupérés au cours de la partie, comme des roquettes perce-blindage, des missiles à tête chercheuse et autres joyeusetés. S'il le jeu n'utilise pas de checkpoints à la R-Type, il n'en reste pas moins que nos sous-marins sont détruits au moindre tir encaissé. Je vous annonce la couleur, ITH n'est carrément pas un jeu facile, ne vous fiez pas aux apparences. Si le premier stage est une balade de santé avec un peu d'entraînement, à partir du second la flotte ennemie ne fera pas de quartier!

Vous pouvez progresser au fond ou en surface, selon votre stratégie.
Vous pouvez progresser au fond ou en surface, selon votre stratégie.

La première chose qui frappe lorsqu'on joue à In The Hunt, ce sont les graphismes. Qu'est ce qu'ils sont beaux! Les décors tout comme les sprites sont extrêmement détaillés, le trait est fin mais rude à la fois, les couleurs fort bien choisies et le style tout à fait unique. Ca ne surprendra personne d'apprendre que l'on a affaire à la même équipe de graphistes ayant produit GunForce, X-Multiply, Undercover Cops, mais aussi... Metal Slug, excusez du peu! Le pixel art est ici vraiment élevé au rang d'art, ni plus ni moins. La seconde bonne surprise, c'est la bande son: ça dépote sévère! Le compositeur était rudement inspiré, et nous a pondu quelques morceaux rock, pop et électro accompagnant l'action à merveille. Les bruitages sont à l'avenant également, avec un panel d'effets spectaculaires. Ceux-ci couvrent parfois un peu la musique, mais qu'importe! La qualité du son rapelle la Neo Geo, et quand on connaît la qualité légendaire de celle-ci à ce niveau, ce n'est pas peu dire. Enfin, l'animation joue aussi dans la démesure, avec un niveau de détail et un nombre de sprites à l'écran parfois hallucinant, rendant bien souvent l'action un peu confuse. Des ralentissements s'invitent même à la fête régulièrement, surtout lorsque l'on joue à deux.

Ce passage en ville est un vrai guet-apens, soyez sur vos gardes.
Ce passage en ville est un vrai guet-apens, soyez sur vos gardes.

Avec un tel étalage de virtuosité visuelle et auditive, on doit bien au moins tenir un 'Méga-Hit' avec In The Hunt, me direz-vous? Et bien pas tout à fait, hélas! Les qualités ludiques de notre soft, même si elles sont très bonnes, ne rivalisent pas avec son esthétique. Si la difficulté dans ITH est bien dosée, le jeu est un peu court et surtout, perd beaucoup de son attractivité une fois fini. Le gameplay n'offre en effet pas une marge de progression très intéressante, celui-ci se résumant surtout à bourriner tout en esquivant le plus possible de tirs ennemis. Le système de scoring et les techniques de jeu sont aussi très basiques, même si Irem a fait l'effort d'offrir six niveaux variés et parfois surprenants. En bref, ne vous attendez pas à jouer à un R-Type à la sauce '20.000 lieues sous les mers'. Il faut bien reconnaître qu' In The Hunt offre un divertissement de très grande qualité, beau, original et tout de même bien prenant le temps de quelques parties... mais auquel il manque un peu d'envergure pour réellement scotcher les joueurs les plus exigeants.


GRAPHISME

97%

C'est du grand art! La griffe 'Irem' est superbement représentée dans In The Hunt, avec un univers aquatique à la fois glauque, sombre, métallique et voluptueux... totalement unique.
ANIMATION 86%
La décomposition et le niveau de détail sont stupéfiants pour un jeu de 1993. Malheureusement, les nombreux ralentissements pénalisent un peu l'action, surtout à deux joueurs...
SON 92%
In The Hunt conjugue qualité sonore et créativité musicale pour offrir une des plus belles bande son entendues dans un Shoot them Up: bravo!
DUREE DE VIE 71%
Il y a six stages, le jeu à deux, un challenge prenant avec une difficulté bien dosée... Mais une fois terminé, le jeu perd une bonne partie de son pouvoir de séduction.
GAMEPLAY 80%
Mettre en scène des sous-marin dans un Shoot them Up est original et très bien réalisé  par Irem. Le système d'armement basique, le manque de rythme par moments ainsi que le gameplay un peu 'bourrin' cantonnent ITH à une certaine banalité... mais non dénuée de qualités!

NEOGEOKULT

RATE

83%
Irem signe ici un des Shoot les plus originaux qu'on ait jamais vus, avec une réalisation sublime et de belles qualités ludiques.

ET SUR NEO GEO?

Il n'y a pas de jeu de sous-marin sur Neo Geo! Mais dans le registre 'Shoot them Up', Last Resort est ce qu'il y a de plus proche, avec son ambiance futuriste et apocalyptique.

Bannière bouton
Bannière bouton