Reviewed in 2012 by Tibe

BRIGITTE VA ENCORE GUEULER

par Tibe

Click to read in english

Les possesseurs de Neo Geo et divers amateurs de Shoot them Up connaissent probablement Prehistoric Isle 2 de Yumekobo. Bien peu en revanche, ont pu connaître le premier Prehistoric Isle sorti en arcade, réalisé par SNK en 1989. C'est une grave erreur qu'il convient de réparer! Si vous avez aimé l'ambiance gore, kitsch et décalée du petit frère, vous adorerez PI in 1930. L'action se déroule dans le triangle des Bermudes, haut lieu d’événements étranges et de disparitions de bateaux et d'avions par le passé. De très nombreux accidents inexpliqués se sont produits récemment, et l'état-major américain est sur le qui-vive depuis plusieurs jours. Les généraux ont finalement pris la décision d'envoyer des pilotes d'élite de l'armée sur place pour enquêter. Ils s'aperçoivent alors qu'une île dans cette zone est infestée de dinosaures qui ont survécu pendant des millions d'années, sans que personne ne le découvre avant...

L'avion avait besoin d'un petit coup de propre, voilà, c'est fait!
L'avion avait besoin d'un petit coup de propre, voilà, c'est fait!

Forts de cette nouvelle mission, nos deux héros partent exterminer toutes ses sales bestioles. Après tout, quand on tombe sur un tel miracle biologique, c'est la première chose qui vient à l'esprit! Alors voilà, on vous met aux commandes de superbes biplans (rappelez vous, on est en 1930) et vous partez à la chasse aux dinos. On va en voir de toutes les couleurs! Première constatation, Prehistoric Isle est plutôt joli: les décors naturels sont bien réalisés, fouillés, et surtout nombreux. Le scrolling, majoritairement horizontal, est parfois vertical et même diagonal dans certaines zones. Originalité et variété, voilà qui  promet du fun et quelques surprises. Le bestiaire est assez vaste et bien fait, c'est un plaisir. Les mouvements de l'avion sont fluides, et celui-ci se déplace rapidement... une fois qu'on a chopé un speed up! Avec les power up, ce sont les deux principaux bonus que l'on peut obtenir dans le jeu (plus un assez rare "Full power-up) et ceux-ci améliorent votre avion sur huit niveaux. 

Dans les airs ou sous l'eau, nous anéantirons tout ce qui bouge!
Dans les airs ou sous l'eau, nous anéantirons tout ce qui bouge!

Le premier power-up procure un module de combat (à la R-Type) qui peut être placé où on le souhaite autour de l'avion. Les bonus suivants améliorent la puissance des tirs, et ce ne sera pas du luxe. Autre bonus, le $ qui est là pour gonfler votre score et éventuellement obtenir un 1UP. Gameplay simple pour sûr, pas révolutionnaire mais plaisant, pour qui aime les shoots un peu roots. D'ailleurs, le jeu qui semble d'une difficulté abordable lors du premier stage, s'avère un véritable passage à tabac dans les niveaux avancés. Joueurs débutant, passez votre chemin! Ici, les "pro players" se font bouffer tout crus par les T-Rex pour le petit déj'. Sérieusement, un one-credit-clear semble possible, mais attention le niveau... Des réflexes de chat, de l'anticipation et des nerfs d'acier seront requis. Gameplay old-school, difficulté old-school, mais réalisation haut de gamme pour l'époque! Le jeu ne tourne sur un hardware qui pourrait être l'ancêtre de la Neo Geo, doté des mêmes processeurs, mais d'une résolution inférieure (256x224) et n'utilisant que 1024 couleurs sur une rom de huit mégas seulement.

Le T-Rex est un gros morceau, tâchez d'être à la hauteur...
Le T-Rex est un gros morceau, tâchez d'être à la hauteur...

Ceci étant dit, pour un shoot de 1989, les graphismes envoient du pâté. Le stage sous l'eau est incroyablement beau, et la plupart des Boss luisants et bien gras. L'animation est encore plus surprenante, les avions se déplacent au gré de mouvements riches en étapes d'animation, les ennemis bougent vite et bien, et les Boss sont dynamiques. Bruitages et musiques sont au diapason pour compléter ce tableau de bien bonne qualité. D'excellentes idées présentes dans le jeu seront reprises plus tard, comme l'annonce des Boss avant qu'ils n'arrivent, la jauge de vie, et certains sprites qui sont assez géniaux. Il n'y a pas des années-lumière pour que ce jeu ait pu tourner sur Neo Geo (moyennant toutefois une quarantaine de mégabits supplémentaires...). La réalisation est très bonne, l'ambiance décalée digne d'un nanar japonais des années 50, et le gameplay ravira sans l'ombre d'un doute tout amateur de Shoot them Up old-school un peu décalé.


GRAPHISME

89%

Boss énormes, graphismes fouillés, décors et ennemis variés et colorés, le tout dans un style kitsch à souhait! 
ANIMATION 95%
Pas de ralentissements à signaler, malgré un nombre parfois très important d'ennemis à l'écran. C'est étonnament décomposé et pour 1989, une vraie référence.
SON 90%
Des bruitages excellents, des cris de dinos assourdissants et des thèmes musicaux dramatiques, qui ont inspiré ceux de PI2!
DUREE DE VIE 82%
Une dizaine de boss à affronter, des niveaux longs et variés et une difficulté excessive... Heureusement que les continues infinis sont là. Un énorme challenge pour les amateurs de 1CC.
GAMEPLAY 76%
Tir évolutif, module, bonus de vitesse... Facile à prendre en main, le jeu est plaisant mais difficile: avion un peu gros et ennemis nombreux et agressifs... A réserver aux experts!

NEOGEOKULT

RATE

84%
Doté d'une réalisation haut de gamme en 1989 et d'une originalité remarquable, Prehistoric Isle est un excellent Shoot them Up, à réserver aux joueurs confirmés.

ET SUR NEO GEO?

Il y a bien sûr Prehistoric Isle 2, la sublime suite de Prehistoric Isle in 1930! Sorti dix ans après, la séquelle programmée par l'équipe Yumekobo (Blazing Star) réutilise les dinosaures et les décors naturels du premier, mais propose un gameplay différent. L'usage des armes y est plus simple, et le scoring system inclut désormais des combos.

Bannière bouton
Bannière bouton