Reviewed in 2012 by Tibe

DU SANG NEUF !

par Tibe

Click to read in english

Un épisode de plus dans la saga Street Fighter II! Après les versions Champion Edition et Turbo, on ne voyait pas vraiment ce que Capcom allait pouvoir faire de plus. Il était donc temps de créer! Et cette version Super offre tout simplement quatre nouveaux combattants, tout beaux tout neufs. Les douze protagonistes disponibles depuis SFII' sont toujours là, et avec les newcomers le roster passe à seize personnages. Un chiffre qui place ce nouvel opus tout en haut du tableau des Versus Fighting, aux côtés de Fatal Fury Special  la même année, et juste devant Samurai Shodown et Mortal Kombat II (douze persos jouables, ce n'est pas mal!). Le character design a été complètement remanié à l'occasion de ce Super Street Fighter II: celui ci est plus chiadé qu'avant et les combattants gagnent en charisme. 

Les nouveaux décors sont de toute beauté, bravo Capcom!
Les nouveaux décors sont de toute beauté, bravo Capcom!

Les nouveaux arrivants sont plus ou moins réussis. Du côté de ceux "plutôt réussis" et disons charismatiques, on note Fei-Long, qui n'est autre qu'un clone de Bruce Lee rapide et efficace, avec de nombreux combos; il y a Cammy, qui est un peu l'équivalent féminin du colonel Guile, toute fine et menue mais redoutable, avec des prises déclenchables à distance (à la Blue Mary) et aussi quelques reversal intéressants. On descend d'un cran avec Deejay, un adepte de la Capoera peu sexy de prime abord (il sera grandement amélioré avec la version Turbo) alors que T-Hawk constitue le bourrin de service, lent, peu maniable et défavorisé par rapport aux autres combattants... pour ne pas dire inintéressant! Mais ne soyons pas mauvaises langues, et saluons l'apparition de vraies nouveautés dans la série, car cela faisait maintenant longtemps que Capcom se reposait sur ses lauriers. De plus, on est passé du CPS au CPS-II avec ce nouveau Street Fighter, et ça se ressent particulièrement au niveau de la bande son.

Cammy est la nouvelle fille du jeu et fait concurrence à Chun-Li.
Cammy est la nouvelle fille du jeu et fait concurrence à Chun-Li.

Et c'est très sensible dès les premières minutes de jeu, grâce au système 'Q-Sound' mis en place par les ingénieurs. La qualité des bruitages est en net progrès, alors que l'éditeur a eu la bonne idée de conserver les thèmes des anciens combattants en les ré-échantillonnant tout en les remixant pour certains: c'est excellent! Les nouvelles musiques quant à elles sont tout aussi bonnes - notamment celles de DeeJay et Cammy - et si graphiquement le jeu a peu évolué, cela fait du bien de quitter le CPS et ses capacités sonores limitées. Les graphismes n'ont eu droit qu'à quelques retouches et un ajout de couleurs dans certains stages, alors que les nouveaux sont très réussis (mention spéciale au Mexique et à l'Angleterre) et que la plupart des protagonistes voient leurs mouvements fluidifiés et quelques postures retouchées. La vitesse de jeu est bien choisie, entre ce que proposait C.E et la version Turbo. Les personnages ont également été un peu ré-équilibrés. 

DeeJay a quelques bonnes attaques, mais ne fait d'ombre à personne.
DeeJay a quelques bonnes attaques, mais ne fait d'ombre à personne.

Désormais, le lourd et lent Zangief se montre bien plus intéressant à jouer, Honda est carrément fumé, alors que Balrog (Vega chez nous) a perdu de sa superbe. Quant à Ryu et Ken, ils diffèrent l'un de l'autre bien plus qu'avant, mais sont toujours d'excellents choix pour le joueur aguerri, pour n'en citer que quelques-uns. D'ailleurs, de nouveaux coups et prises sont ajoutés à la plupart personnages. Le gameplay varie peu mais se montre plus précis, le timing plus serré et définitivement plus technique. On ne nous a pas menti, il est vraiment supair ce 'Super' Street Fighter II! Capcom ravit une nouvelle fois les fans avec quelques bonnes nouveautés et le passage sur CPS-II qui fait du bien à la réalisation. Un excellent épisode de cette saga, malheureusement bien vite obsolète avec l'arrivée quelques mois plus tard de la version Turbo, carrément meilleure.


GRAPHISME

95%

Les nouveaux décors et personnages sont très réussis, le reste n'a que peu évolué malgré quelques retouches de bon goût.
ANIMATION 92%
La vitesse est à peu près la même que dans Champion Edition. C'est toujours fluide, et les nouveaux persos sont très bien animés.
SON 93%
Le passage sur CPS-II se ressent, la qualité sonore a subi un sacré lifting, l'échantillonnage est monté d'un cran et la bande son déchire toujours autant!
DUREE DE VIE 96%
Seize personnages sélectionnables - c'est désormais le benchmark en 1993 dans le vs fighting - sont conjugués avec une difficulté parfaitement dosée.
GAMEPLAY 94%
Ici encore, peu de changements depuis SFII: c'est donc toujours excellent, mais plus aussi révolutionnaire! Le jeu a toutefois gagné en précision et de nouveaux combos font leur apparition.

NEOGEOKULT

RATE

95%
Reprenant les excellentes bases des épisodes précédents en y ajoutant quatre nouveaux persos, SSFII fait ce qu'il faut pour se maintenir au top!

ET SUR NEO GEO?

Le grand rival de Super Street Fighter II reste à tout jamais Fatal Fury Special, le premier jeu SNK à faire jeu égal à tous points de vue avec la saga de Capcom. A peu près la même période, on a droit à Karnov's Revenge, Samurai Spirits, Art of Fighting 2 et Kof 94: ce n'est pas le choix qui manque sur Neo Geo, bande de petits veinards!

Bannière bouton
Bannière bouton