Ghost Pilots VS 1941 Counter Attack

 

Par Tibe

Click to read in english

Bienvenue dans la magie du Shoot them Up 'old-school', puisque notre comparatif d'aujourd'hui oppose un grand classique de Capcom, 1941 Counter Attack, et son contemporain moins connu mais à ne pas sous estimer, j'ai nommé Ghost PilotsCe qui différencie d'emblée les deux jeux, c'est l'affichage. Alors que 1941 utilise un écran "tate" c'est à dire quatre-tiers renversé (plus haut que large) le titre de SNK se joue sur un écran quatre-tiers standard (yoko), offrant plus de largeur à l'action mais un champ de vision vertical réduit. Il s'agit d'une simple question de goût et de feeling quant à savoir si l'on préfère l'un ou l'autre, mais nos deux titres vont ici se différencier avec leurs qualités intrinsèques propres. Le jeu de SNK affiche une taille en mégabits supérieure et des capacités système un cran au-dessus, mais celà fera t-il la différence? 

GRAPHISME

Les paysages sont à peu près les mêmes d'un jeu à l'autre: bases aéronavales, forêts, îles et océans, villes, cieux nuageux... et force est de constater que Ghost Pilots prend l'avantage assez nettement sur ce chapitre. Les décors sont plus variés, plus fouillés, plus détaillés. 1941 se passe surtout au-dessus de l'océan et des nuages, quant au reste, c'est assez lointain donc peu travaillé, et parfois répétitif. Le niveau n'est pas mauvais, mais beaucoup trop simpliste pour égaler le titre de SNK qui fait bien mieux à ce chapitre.

GHOST PILOTS................... 84%

 1941 COUNTER ATTACK.... 74% 

ANIMATION

Là où Ghost Pilots n'oppose que le minimum syndical et des avions assez lents, le titre de Capcom se révèle plein de vie! Nuages animés, mer clairsemée de moutons, ennemis vifs, vaisseau du joueur super-dynamique, tirs rapides... C'est pêchu à souhait et comme nous le verrons plus loin, tout ceci contribue à un gameplay de grande qualité. SNK aurait pu faire mieux, car Ghost Pilots est un poil plus mou au niveau de l'animation des avions, et plus statique en ce qui concerne les décors. Quelques zooms et effets de belle facture ponctuent cependant l'action, lors des combats contre les boss notamment. Les scrollings de 1941 sont également plus variés en vitesse et globalement plus "speed". Quant à la décomposition de l'ensemble, les deux softs font jeu égal, et concernant les ralentissements, il n'y en a aucun à déplorer dans Ghost Pilots, et d'extrêmement rares dans 1941.

GHOST PILOTS.................... 79%

 1941 COUNTER ATTACK.... 88% 

BANDE SON

Un chapitre ou les mégas parlent, avec un écart de qualité sonore qui se fait sentir. Les mélodies discrètes mais travaillées de Ghost Pilots sont accompagnées de bruitages réussis. Sans atteindre des sommets d'originalité, la qualité est élevée, alors que le CPS, comme c'est désormais connu, laisse un peu à désirer sur la partie audio. Ca grésille, c'est fade, bruitages et compositions sont simplistes... Cependant, à l'instar de l'animation du jeu, les thèmes sont dynamiques et entraînants, ce qui constitue un bon point. C'est plus speed que Ghost Pilots, mais l'ensemble est un bon cran en-dessous sur la qualité des samples, bruitages ou musiques.

GHOST PILOTS.................... 70%

 1941 COUNTER ATTACK.... 65% 

DUREE DE VIE

Jeu à deux simultanément pour nos softs, un bon point partout. Au niveau de la difficulté, le titre SNK est bien plus ardu. Cela est dû en grande partie à la physionomie même du jeu: les avions que l'on contrôle sont plus grands, plus lents, et disposent de moins de bonus de protection et moins de tirs. Dans 1941, on peut être touché plusieurs fois avant de perdre tous les bonus et mourir; dans Ghost Pilots, un seul choc et l'avion est détruit, remettant tous les bonus acquis à zéro... c'est dur! Celui-ci est également plus long, et ses niveaux plus variés: comptez environ une heure pour torcher le jeu, mais à condition d'être un excellent joueur! 1941 offre un challenge plus mesuré et plus court: moins d'une trentaine de minutes pour en venir à bout, sachant qu'avec un peu d'entraînement la performance est réalisable avec très peu de crédits. S'il est plus rebutant de par sa difficulté, Ghost Pilots emporte cette manche avec une bonne longueur d'avance, grâce à une durée de vie deux fois supérieure... Quant au replay value, c'est une autre histoire!

GHOST PILOTS.................... 82%

 1941 COUNTER ATTACK.... 69% 

GAMEPLAY

Le gameplay reste le chapitre majeur de tout jeu vidéo, s'il en est... et à ce niveau, c'est 1941 qui prend l'ascendant. Comme nous l'avons vu pour l'animation, le jeu de Capcom est plus speed, et les avions sont plus petits mais plus mobiles que dans Ghost Pilots. On peut charger la barre de tir, récupérer divers bonus et super-attaques, avoir des avions boucliers... On dispose aussi d'une barre de santé, c'est à dire qu'on ne meurt pas instantanément au premier impact. Un système d'extra-life lié aux points marqués est présent dans chaque titre, mais force est de reconnaître que Counter Attack est plus plus complet. Ghost Pilots demande une sacrée maîtrise et un sang-froid de tous les instants! Les ennemis sont souvent plus rapides que le vaisseau du joueur, et conserver un tir puissant (grâce au bonus durement collectés) relève de la gageure, puisqu'à partir du quatrième niveau il est bien difficile de ne pas mourir toutes les deux minutes. Vu le niveau de difficulté dans les stages avancés, jouer avec le tir de base se révélera une sacrée punition! Un challenge corsé, pour sûr, mais qui ne rivalise pas avec le plaisir de jeu plus équilibré et finalement supérieur dans 1941 de Capcom.

GHOST PILOTS.................... 67%

 1941 COUNTER ATTACK.... 85% 

CONCLUSION

Finalement, malgré qu'il soit court et graphiquement moyen, on revient bien plus volontiers à 1941 Counter Attack. Le gameplay fait la différence, quoi qu'on en dise... Plus nerveux, plus fun, le jeu de Capcom offre un challenge plus fair-play que celui proposé par Ghost Pilots, qui décidément place la barre bien trop haut. Seuls quelques joueurs chevronnés préféreront sans doute ce jeu plus long et plus ardu, mais le commun des gamers prendra davantage de plaisir à 1941. Malgré sa réalisation un cran supérieure, GP doit s'avouer vaincu. Le dynamisme, le rythme et le gameplay bien réglés de son concurrent comblent l'écart technique... et lui permettent de remporter allègrement ce duel!

GHOST PILOTS

73%


1941 COUNTER ATTACK

80% 


Bannière bouton
Bannière bouton