Pulstar VS Darius Gaiden

 

Par Tibe

Click to read in english

Quoi? Encore un duel Capcom-SNK! Hé oui, les frères ennemis se retrouvent pour un nouveau match entre le CPS et la Neo Geo, pour ce Versus "intemporel". En effet, même s'ils tournent tous deux sur des supports 16 bits de puissances proches, Magician Lord et Ghouls'n'Ghosts sont sortis à plus de deux ans d'intervalle, 1990 et 1988. La Neo Geo bénéficie d'un avantage sensible sur le plan technologique, en plus de l'expérience et de l'évolution du genre au cours de ces deux années. Autant dire que le "décalage" technique n'est pas énorme, et que l'indulgence ne sera pas vraiment requise pour juger le sensationnel Ghouls'n'Ghost contre l'impressionnant Magician Lord.

GRAPHISME

Les mondes fantasmagoriques représentés dans l'un et l'autre sont vraiment sublimes, tout en étant très différents. Si l'on remarque certains décors un peu vides ici et là, on a droit à une belle variété graphique, tant au niveau des arrière-plans qu'en ce qui concerne les personnages et Boss. Si Magician Lord fait forte sensation lors de sa sortie, il en va de même pour Ghouls'n'Ghosts dans les salles obscures en 1988. GNG offre une meilleure variété dans son bestiaire et de beaux reliefs, alors que ML mise sur plus de détails, des couleurs éclatantes et des Boss impressionnants.

MAGICIAN LORD ............................ 93%

GHOULS'N'GHOSTS ...................... 93%

ANIMATION

Malgré qu'il soit un peu plus récent, Magician Lord ne parvient pas à ridiculiser son rival sur le chapitre de l'animation: pire, celui-ci n'a absolument rien à lui envier! Si l'un et l'autre ne sont pas des modèles de décomposition, le soft Capcom se montre un peu plus fluide que ce soit pour les mouvements du héros, ou pour la quantité de petits détails animés ici et là. Le rythme est un peu plus soutenu dans ML, et si ce dernier est loin d'être mauvais pour autant, il ne parvient pas à rivaliser sur ce chapitre.

MAGICIAN LORD ............................ 78%

 GHOULS'N'GHOSTS ...................... 84% 

BANDE SON

La Neo Geo distance considérablement le CPS sur la bande son. Non seulement les musiques sont plus inspirées et bénéficient d'un meilleur échantillonnage, mais les bruitages sont aussi d'un autre calibre. Les 22 mégas supplémentaires n'y sont probablement pas étrangers, n'empêche que les musiciens de chez SNK nous gratifient de thèmes épiques et d'effets qui claquent. Capcom réalise une bande son de bon niveau pour un jeu de 88 et exploite convenablement le CPS, mais même sur un plan purement créatif, c'est moins bon.

MAGICIAN LORD ............................ 92%

GHOULS'N'GHOSTS ....................... 85% 

DUREE DE VIE

ML et GNG ont un point commun: leur difficulté littéralement titanesque! Magician Lord compte huit robustes stages contre cinq monstrueusement durs qu'il faut boucler deux fois dans Ghouls'n'Ghosts. ML est plus enclin au scoring et à la découverte, avec divers passages (secrets ou non) dans les niveaux, sans compter les diverses formes de guerrier qui donnent envie d'y revenir. Chez son rival, c'est la variété des armes et les deux armures qui offrent une variété de gameplay qui accroche le joueur, mais dans les deux cas, c'est le challenge offert qui attirera les gamers chevronnés.

MAGICIAN LORD ............................ 85%

 GHOULS'N'GHOSTS ...................... 84% 

GAMEPLAY

Le personnage est plus petit dans le jeu de Capcom, mettant davantage l'accent sur l'adresse et les phases de plate-forme que sur le combat proprement dit, à part lors des affrontements avec les Boss. Les niveaux et ennemis sont variés, offrant un challenge sans cesse renouvelé et l'envie d'aller plus loin! La maniabilité demande un temps d'adaptation et beaucoup de pratique, exactement comme dans Magician Lord. Arthur peut collecter deux types d'armure (acier et or), celles-ci permettant d'encaisser un coup avant de se retrouver en slip, mais aussi de lancer une attaque magique avec celle en or. Au niveau des armes, il y en a six différentes, mais certaines sont plus intéressantes que d'autres... il faudra donc être un fin stratège lors du choix. Comme dans Magician Lord, lorsque l'on meurt, on repart du dernier check-point franchi. Ce dernier propose un gameplay différant sensiblement de celui de son concurrent: les sprites, dont celui d'Elta, sont un peu plus grands. Le combat revêt davantage d'importance que dans GNG, mais la plate-forme reste tout de même bien présente, et relativement ardue. Six transformations peuvent être obtenues grâce aux sphères élémentaires que l'on trouve ici et là dans les labyrinthes. Il est également possible de collecter des power-up pour augmenter sa puissance sur trois niveaux. Alors qu'Elta dispose de trois points de vie, ses transformations lui en procurent six. Nos deux rivaux sont des monstres de difficulté et se révèlent prenants à souhait pour les courageux qui oseront s'y aventurer. Les marges de progression sont importantes dans l'un et l'autre, mais Ghouls'n'Ghosts prend un léger avantage sur le gameplay: un peu plus précis et moins décourageant, le soft de Capcom reste un modèle pour un "plate-forme" de 1988.

 MAGICIAN LORD ............................ 86%

 GHOULS'N'GHOSTS .......................91% 

CONCLUSION

Magician Lord et Ghouls'n'Ghosts font jeu égal dans ce comparatif. S'ils ont tous deux un peu vieilli, GNG - qui reste l'aîné - a un peu plus de mérite en ce qui concerne sa réalisation: pas aussi impressionnante que son rival, mais bien léchée, avec son animation au poil. Les durées de vie sont comparables et les gameplays légèrement différents, avec un petit avantage pour le jeu Capcom, qui bénéficie de l'expérience acquise avec le premier opus, Ghost'n'Goblins. Une victoire d'une très, très courte tête!

MAGICIAN LORD

89%


GHOULS'N'GHOST

90% 


Bannière bouton
Bannière bouton