Samurai Spirits II VS Super Street Fighter II Turbo

 

Par Tibe

Click to read in english

En 1994, SNK et Capcom sont plus que jamais les grands rivaux que tout le monde connaît. Cette même année, l'un sort Samurai Spirits II, suite du mythique premier opus; l'autre l'ultime version de la saga SFII, Super Street Fighter II X (Turbo chez nous). Une occasion unique de faire s'affronter les deux fleurons de ces grandes firmes... Le CPS-II est le principal hardware sur lequel Capcom développe ses jeux en arcade, et ce depuis l'an passé (1993). Ce nouveau support dispose d'une résolution élevée de 384x224 pixels, peut afficher 4096 couleurs et 900 sprites simultanément; seize canaux sont disponibles pour le son, alors que SSF2x pèse pas moins de 195 Mb. La Neo Geo doit s'incliner de peu sur pas mal de ces paramètres: résolution de 320x224, 4096 couleurs affichables également pour "seulement" 380 sprites simultanément. Côté son, quinze canaux, mais un chip son fabuleux qui fait au moins jeu égal avec le CPS-II. 202 Mb pour Samurai II: autant dire que le duel va être très serré!

GRAPHISME

On l'avait vu avec Super Street Fighter II, les stages des douze personnages d'origine avaient été conservés, mais retravaillés tant au niveau des couleurs que de certains détails, complètement redessinés pour certains. Les décors des nouveaux arrivants sont de bon niveau également, avec une mention spéciale pour Cammy et T-Hawk. Pas de changements dans cette version Turbo, à part quelques détails de présentation tels que les portraits des personnages sous la barre de vie ou les intros de combat. C'est toujours bien joli, mais SNK de son côté a fourni un gros travail sur son Samurai Spirits II: Dix-sept nouveaux décors sublimes apparaissent. Ceux-ci sont bien grands et peuvent être appréciés dans leur ensemble ou de près, grâce aux puissants zooms pendant les affrontements. Le character design est une fois de plus très intéressant; les sprites des personnages ont été légèrement affinés depuis le premier épisode, et cinq nouveaux protagonistes font leur entrée. A tous les niveaux, l'atmosphère médiévale japonaise est palpable. Plus coloré, plus détaillé à tous les niveaux, SSII emporte cette manche.

SAMURAI SPIRITS II ................. 97%

 SUPER STREET FIGHTER II X .... 94% 

ANIMATION

Samurai Spirits II c'est comme on l'a dit des zooms puissants, des personnages grands, une animation rapide et décomposée, des décors destructibles et animés, des gerbes de sang spectaculaires... Bref, on en prend plein les mirettes. Les progrès accomplis depuis le premier épisode sont moindres, mais l'on note que les zooms ont plus d'ampleur et que l'animation un poil plus rapide. Super Street Fighter II X bénéficie de l'expérience acquise après pas moins de quatre jeux commercialisés avec succès: l'animation des personnages est plus fluide et rapide que jamais, décomposée à souhait, alors que les décors sont toujours relativement vivants et le sol animé ligne par ligne pour un effet 3d. Un peu plus dynamique et décomposé que son rival, le jeu Capcom domine ici.

SAMURAI SPIRITS II ................. 95%

SUPER STREET FIGHTER II X .... 97% 

BANDE SON

La qualité est en hausse depuis que la série Street Fighter est passée sur CPS-II, et les airs qui ont fait le succès de la série sont conservés avec quelques améliorations. C'est du lourd, les musiques sont très inspirées et particulièrement entraînantes, bien que n'ayant connu aucun changement depuis le précédent épisode. Samurai Spirits II offre des thèmes pour la plupart très tribaux, que ce soit dans le registre zen, médiéval-japonais avec tambours de guerre ou carrément épiques. Certaines musiques sont très discrètes, sans doute pour laisser place à l'intensité de l'affrontement et que les bruitages prennent le pas. SSFIIX dispose d'excellents bruitages, bien qu'un chouilla moins 'percutants' que ceux datant de Street Fighter II. Les digits vocales sont de très bonne facture et variées. Samurai Spirits II a fort à faire ici, car il lui faut donner vie à des lames tranchants de la chair, s'entrechoquant, des chutes... des cris, de la douleur... ne faisons pas durer le suspense plus longtemps, SNK a frappé très fort. Les 202 mégas du jeu doivent être occupés en bonne partie par cette fabuleuse bande son, tant elle est riche et de qualité. Les bruits de métal, de coups, et de tranchages sont parfaits et l'on ressent bien la violence de chaque coup porté. Les voix sont nombreuses et rendent le jeu extrêmement vivant, tant les personnages ont de présence.

SAMURAI SPIRITS II ................. 96%

 SUPER STREET FIGHTER II X .... 93% 

DUREE DE VIE

A l'état brut, il y a seize personnages sélectionnables pour le jeu Capcom, contre quinze pour le soft SNK. Tous deux ont un Boss attitré: Akuma dans Street et Mizuki dans Samurai. Avec une puce Unibios ou un code, il est possible de jouer celle-ci dans ce dernier, ainsi que Kuroko, l'arbitre. Super Street Fighter II X permet de jouer Akuma via un code également. Au total, dix-sept personnages de chaque côté, tous sélectionnables: pas mal du tout! Nos deux hits se montrent relativement difficiles à terminer, et vu le nombre de guerriers disponibles, leurs durées de vies respectives s'annoncent énormes. Le jeu en versus représentant bien entendu le principal attrait dans ceux-ci, il y a vraiment de quoi faire.

SAMURAI SPIRITS II ................. 95%

 SUPER STREET FIGHTER II X .... 95% 

GAMEPLAY

Les "overhead" font leur apparition dans SSFIIX: déclenchées avec un coup fort + avant généralement, elle permettent de toucher un adversaire en garde basse sans sauter. De nombreux autres petits coups font leur apparition, mais LA nouveauté que tout le monde attendait, ce sont les "Super Moves". Une jauge de Super fait sont apparition en bas de l'écran pour chaque combattant. Celle-ci se remplit lorsque l'on donne des coups, et une fois pleine, on peut effectuer ce fameux coup spécial surpuissant. Reversal attacks, prises aériennes, counters, "Supers" linkables... Un gameplay qui gagne sacrément en technicité et en timing, avec la grande vitesse apportée à l'animation. Super Street Fighter II Turbo est tout simplement l'apogée de la saga, il n'y a pas mieux. Tout comme Street, Samurai Spirits II a trois niveaux de puissance pour les coups de poing ou avec arme, et trois pour les coups de pied. On peut ici courir et combiner des attaques en courant, esquiver, rouler au sol, se mettre à plat ventre; lors d'une lutte sabre contre sabre, il est possible de désarmer l'adversaire en matraquant A! Une fois désarmé, on se bat à mains nues, les blocks étant plus douloureux. Les zooms permettent également de s'éloigner considérablement l'un de l'autre pour des attaques à distance. Haohmaru dispose d'une vingtaine de coups basiques et de deux prises, c'est équivalent à la panoplie de Ryu de SSFIIX. Côté coups spéciaux, c'est à peu près égal aussi. Concernant les "Supers" en revanche, ce n'est pas la même: nos samouraïs en possèdent de un à trois chacun, pas mal! Le "Weapon Smash Waza" (super de base) se déclenche aussi lorsque la jauge de power est pleine: ce coup détruit carrément l'arme de l'adversaire! A noter, les coups portés sont bien plus puissants au fur et à mesure que la jauge se remplit, le personnage devenant littéralement cramoisi. Concernant les combos, un bon paquet sont disponibles mais le jeu Capcom en propose davantage. L'observation et le timing prennent le pas, avec une approche sacrément technique. SSII est aussi nettement plus sanglant: l'ultime coup de sabre porté à l'adversaire, s'il est idéalement placé, pourra le couper en deux ou le vider de son sang: sexy! L'un est hyper rapide et plein de combos (Street), l'autre plus technique et exotique, avec son ambiance incroyable et ses dénouements parfois extrêmement violents (Samurai).

SAMURAI SPIRITS II ................. 96%

 SUPER STREET FIGHTER II X .... 96% 

CONCLUSION

1994, une date charnière de plus dans le monde du VS fighting: les grandes séries du genre vont toutes connaître de radicaux changements, mais c'est aussi l'année de l'apogée, avec des titres frôlant la perfection, à l'instar de ceux exposés dans ce comparatif. Bien malin qui peut départager objectivement Samurai Spirits II et Super Street Fighter II Turbo, les deux meilleurs jeux de baston de l'année. Avec les qualités très proches de leurs réalisations respectives, leurs rosters de richesse égale et leurs mécaniques sans accroc, SNK et Capcom font à nouveau jeu égal au sommet de leur art.

SAMURAI SPIRITS II

96%


SUPER STREET FIGHTER II X

96% 


Bannière bouton
Bannière bouton