Sengoku 2 VS Cadillacs & Dinosaurs

 

Par Tibe

Click to read in english

Avec Sengoku 2, SNK renoue avec le Beat Them Up de qualité, et nous donne l'occasion de comparer à ce que fait de mieux la concurrence en cette année 1993, à savoir Cadillacs & Dinosaurs de Capcom. L'un tourne sur Neo Geo et l'autre sur CPS-II: ces deux hardwares 'stars' de l'arcade sont souvent face à face dans les salles obscures, et il faut bien dire que leurs performances sont analogues, la qualité des softs étant davantage déterminée par le niveau de programmation. Première remarque, Cadillacs peut se jouer à trois simultanément. On avait déjà vu cela avec The King of Dragons, pour ne citer que celui-ci. Sengoku 2, plus traditionnel se joue lui à deux coopérativement. Alors que le titre de Capcom offre un choix de quatre protagonistes, son adversaire propose, en invoquant des esprits, de vous transformer en trois différents guerriers. Ceci laisse d'un côté comme de l'autre présager une bonne variété de gameplay, mais c'est un autre chapitre.

GRAPHISME

Capcom aborde le sujet dans un pur style comics comme il sait si bien le faire. Et cela sied bien au jeu, puisque inspiré d'un comic existant. Chez SNK, l'age féodal japonais est à l'honneur. Les adorateurs de la culture nippone en auront pour leur argent, tant le titre est un hymne au pays du soleil levant.  Les niveaux se partagent entre notre monde et un espace parallèle. Le réalisme et le fantasmagorique se croisent à merveille, les décors sont particulièrement réussis. Les écrans intermédiaires agrémentant le jeu sont très beaux et vous plongent encore plus dans l'ambiance. Dans C&D, on retrouve avec joie la patte graphique de Final Fight, en plus fin encore. Les décors post-apocalyptiques sont géniaux, les niveaux sauvages assez réussis. Quant aux sprites, ils sont de taille comparable mais plus variés dans Cadillacs & Dinosaurs. Mais au final, Sengoku 2 s'impose, avec des graphismes un poil plus travaillés, particulièrement au niveau des décors.

SENGOKU 2.................................... 93%

CADILLACS & DINOSAURS ......... 90% 

ANIMATION

L'animation du jeu de Capcom est souple, rapide, parfaitement décomposée. L'éditeur montre à quel point il maîtrise son sujet dans ce genre de soft. Les sprites des protagonistes bougent magnifiquement bien, mais les ennemis semblent moins souples et moins décomposés... tout en restant de bonne facture. Les décors par contre sont peu animés, on aurait aimé plus de vie dans les arrière-plans, et également davantage de scrollings différentiels. SNK fait moins bien: Les protagonistes de Sengoku 2 sont un peu raides, et moins rapides. Plus de dynamisme n'aurait pas été de trop, même si l'ensemble reste de bon niveau. L'animation est légèrement moins décomposée que dans C&D. Néanmoins, il n'y a pas à se plaindre outre mesure à ce sujet, tout bouge bien et il n'y a pas de ralentissements. Les décors sont animés, on a droit à des zooms, des déformations... et les phases à cheval bénéficient d'un scrolling rapide et parfaitement fluide, tout comme le niveau à bord de la Cadillac dans C&D. Dans nos deux titres, les stages sont assez "vivants", on voit passer des rats, des corbeaux, des dinosaures... Il n'en reste pas moins que le travail à ce niveau fourni par Capcom est un cran au-dessus. De plus, le jeu ne souffre de quasiment aucun ralentissement, même dans les phases ou l'on conduit la Cadillac, et très rarement lorsque l'on joue à trois simultanément et que l'écran est chargé.

SENGOKU 2.................................... 81%

CADILLACS & DINOSAURS ......... 92% 

BANDE SON

Sur ce chapitre, Sengoku 2 prend une large revanche sur son rival. Les musiques sont incroyables, superbement orchestrées et contribuent énormément à l'ambiance du jeu. Tambours de guerre omniprésents, thèmes épiques à souhait... l'ambiance est garantie! Les digits vocales sont splendides, les bruits de sabres s'entrechoquant, les cris d'agonie des ennemis, et les interventions vocales des boss vraiment dramatiques! C'est un sans-faute à ce niveau, la bande son colle parfaitement à l'action, si bien que j'imagine mal que l'on puisse rêver mieux. Cadillacs & Dinosaurs se contente de mélodies plus banale, certes rythmées mais dégageant moins de personnalité celles du jeu SNK. Les voix sont moins nombreuses, et l'âge du CPS commence à se faire sentir, car la qualité du son, bien que correcte, est bien loin de rivaliser avec la Neo Geo.

SENGOKU 2................................... 94%

 CADILLACS & DINOSAURS ........ 85% 

DUREE DE VIE

Le Beat Them Up, presque par définition, n'est pas un genre offrant une durée de vie exceptionnelle. C'est un peu comme si vous demandiez à une Ferrari de faire mille kilomètres avec un plein! Non, avec ces jeux-là, on en prend plein les yeux pendant une demi-heure et on remballe. En parlant de durée, Cadillacs & Dinosaurs prend un sérieux avantage sur Sengoku 2: un peu plus d'une heure en venir à bout, ce qui est relativement long pour un BTU. Ceci dit, Capcom nous avait déjà gâtés avec Final Fight, qui durait quasiment une heure également! Le jeu de SNK se finit lui en une quarantaine de minutes. La difficulté est là, et ce n'est pas du premier coup qu'on va le terminer, c'est certain. Mais cela reste tout de même bien insuffisant face à son concurrent. C'est d'autant plus étonnant que finir le premier Sengoku prenait une bonne heure... à côté de ça, comme nous le verrons après, le gameplay de Sengoku 2 donne envie d'y revenir.

SENGOKU 2.................................... 70%

CADILLACS & DINOSAURS ......... 84% 

GAMEPLAY

Cadillacs & Dinosaurs est simple et bien rôdé, avec un bouton pour frapper et un pour sauter. Presser les deux simultanément déclenche l'attaque spéciale, qui enlève un peu d'énergie mais fait le ménage. Les protagonistes se battent à mains nues, mais peuvent ramasser couteaux, fusils, pistolets, lance roquettes... ainsi que divers éléments du décors  comme des barils ou tonneaux. Nos héros peuvent également courir et faire des attaques en courant, ainsi que des prises au corps à corps. Bien pensé, le niveau ou l'on conduit la Cadillac - à la façon d'un bonus stage - vient rompre la monotonie. Le jeu très fun et la fluidité de l'action servent le gameplay dans le bon sens. Sengoku 2 propose des héros armés de sabres, normal pour des samouraïs! Quatre boutons sont utilisés: A=coup vertical, B= coup horizontal, C=sauter, D= transformation. A+B exécute le block, et A+B+C l'attaque spéciale (genre boule de feu). Le bouton D permet de se transformer en trois invocations différentes: un chien ninja, une femme ninja, et un tengu armé d'une faux.  Le simple fait d'avoir une garde donne une dimension nouvelle au gameplay, le jeu ne se résumant plus seulement à bourriner le plus vite possible sur les touches. Non seulement cela permet de bloquer les coups ennemis pour mieux contrer, mais également de renvoyer les balles et les attaques magiques. Les transformations, utilisées à bon escient, permettent d'avoir un combattant mieux adapté à certains passages. Autre point, vous trouverez au cours de votre progression des sphères de différentes couleurs: il s'agit de power-ups, bénéfiques pour chaque forme de guerrier. Certains vous dotent d'attaques magiques, d'autres rendent votre arme temporairement plus puissante. En outre, lors de certains niveaux vous combattrez à cheval; une phase de jeu assez réussie qui vient relancer le rythme de belle manière.  Un gameplay intéressant et original pour le titre de SNK, qui donne à l'action une profondeur que n'a pas C&D, qui conserve pour lui une souplesse et une maniabilité un peu plus agréable, à défaut d'être très élaborée.

SENGOKU 2.................................... 92%

CADILLACS & DINOSAURS ......... 89% 

CONCLUSION

S'il semble que de prime abord, le joueur lambda préférera instinctivement Cadillacs & Dinosaurs, je pense qu'il n'en va pas de même pour un amateur de Beat them Up chevronné. En effet, si nous aimons tous taper sur tout ce qui bouge sans trop réfléchir, c'est quand même bien sympathique d'avoir accès à une belle panoplie de possibilités. C'est le point fort de Sengoku 2: la profondeur de jeu. Sans oublier l'ambiance féodale parfaitement retranscrite. D'autre part, l'animation aurait pu être plus soignée et les mouvements des personnages plus souples... alors qu'un ou deux stages de plus n'auraient pas été de refus! Même si on y revient avec plaisir, une quarantaine de minutes, c'est bien plus court que Cadillacs & Dinosaurs qui prend plus d'une heure pour être bouclé. Sans oublier l' animation plus souple et plus fluide, et le jeu à trois simultanément. Sengoku 2 perd ce duel de peu, face à un jeu certes moins épique, mais plus homogène et parfaitement ficelé.

SENGOKU 2

88%


CADILLACS & DINOSAURS

89% 


Bannière bouton
Bannière bouton