Par Tibe

Click to read in english

Si n'importe quel joueur à travers le monde connaît Super Mario, il n'en va probablement pas de même pour Spinmaster. Cette réalisation de Data East est un pur jeu de plate-formes, sorti en 1993 en arcade, plus précisément sur Neo Geo. A la même période est publié Super Mario All Stars sur la Super Famicom: il s'agit d'une impressionnante compilation des trois Super Mario Bros sortis sur NES. Celle-ci est complétée par Lost Levels, 'les Niveaux Perdus': il s'agit d'un quatrième jeu constitué de stages inédits. Nintendo ne s'est pas contenté de compiler, puisque chaque titre a été redessiné et amélioré pour son passage sur la 16 bits. Ceci dit, le titre Neo Geo ne part pas désavantagé: bénéficiant d'un support bien plus puissant que la Super Famicom, on peut s'attendre à une réalisation supérieure à celle de Super Mario All Stars. Seul problème, le format 'arcade' n'est pas très propice à de très longs jeux de plate-formes... et pourtant, à voir le nombre de mégas que pèsent nos deux rivaux, ce n'est pas évident au premier coup d’œil: Spinmaster pèse 90 Mb, contre 16 Mb pour le plombier de Nintendo. Les comparatifs sur Neo Geo Kult sont parfois pleins de surprises et de retournements de situations! Alors cette fois-ci, que va-t-il advenir pour ce Spinmaster face à Super Mario All Stars?

GRAPHISME

Spinmaster remporte sans grande surprise le round des graphismes! Malgré l'utilisation d'une résolution de 304x216 - alors que la plupart des jeux Neo tournent en 320x224 - on découvre un ensemble particulièrement réussi. Utilisant à merveille une palette de 256 couleurs, Data East conjugue simplicité avec relief et esthétique. Personnages et décors sont remarquables, sans parler des Boss aussi mignons que spectaculaires. Bien évidemment, la Super Famicom ne peut faire jeu égal: celle-ci n'est toutefois pas ridicule, avec un jeu coloré et aux graphismes variés. Mention spéciale aux décors de Super Mario Bros 3, probablement les meilleurs du jeu. On est quand même un bon cran en-dessous de Spinmaster, avec moins de couleurs, moins de relief, des sprites plus petits et des Boss bien plus banals.

SPINMASTER........................ 86%

 SUPER MARIO ALL STARS... 72% 

ANIMATION

Ici encore, la suprématie de la 16-bits la plus puissante de sa génération fait parler la poudre! Sprites grands et nombreux à l'écran, action soutenue, effets saisissants, Boss immenses, animations décomposées et fluides... Que demander de plus? C'est un peu Las Vegas là-dedans, sans compter que les ralentissements sont inexistants. Super Mario All Stars se montre plus modeste, sans pour autant commettre la moindre faute. Rien de fabuleux, pas d'ennemis balèzes, pas de foules de sprites à l'écran, pas non plus d'animations bluffantes... mais cela reste un sans faute. Un point de plus pour Spinmaster, qui domine encore son rival outrageusement.

SPINMASTER........................ 84%

 SUPER MARIO ALL STARS... 75% 

BANDE SON

Data East nous offre une bande son qui colle bien au style de Spinmaster. Simple, enfantine, rigolote... mais de très bonne qualité. L'échantillonnage est remarquable et ne décevra pas la habitués de la Neo Geo. Super Mario All Stars reprend les thèmes des jeux originaux tout en les 'remastérisant' pour la Super Famicom, mais soyons honnêtes: la qualité laisse franchement à désirer. On a déjà entendu bien mieux sur la machine, comme par exemple avec F-Zero ou même Axelay. A priori, les programmeurs ont préféré garder de la place pour les graphismes, probablement volumineux comme nous allons le voir...

SPINMASTER........................ 76%

 SUPER MARIO ALL STARS.. 61% 

DUREE DE VIE

Des graphismes 'volumineux' pour sûr! Avec quatre softs Super Mario sur la même cartouche, ceux-ci occupent probablement 80% de l'espace! On choisit dès le départ entre plusieurs titres légendaires: Super Mario Bros, Super Mario Bros 2, Super Mario Bros 3, et Lost Levels. Chacun d'entre eux offre une approche différente de la plate-forme, avec notamment une partie 'aventure' pour le troisième opus. Il ne faut pas oublier non plus ce qui a fait la réputation des jeux Mario: les bonus cachés, les passages secrets... ainsi que la longueur parfois hallucinante de ces jeux! Jugez plutôt: en moyenne, quarante minutes d'un bout à l'autre de Super Mario Bros, une bonne heure pour le 2, plus de trois heures pour le 3... et encore une heure pour les Lost Levels. Nous voilà avec une durée totale de pratiquement six heures pour cette cartouche, et encore! Attendez-vous à y passer le triple ou le quadruple, si vous ne connaissez pas déjà ces titres par cœur. De plus, on y revient bien volontiers. C'est également le cas pour Spinmaster... à un détail près: celui-ci se termine en vingt-cinq minutes! Le fait qu'il soit un jeu d'arcade ne permettait certes pas une durée de plusieurs heures, mais tout de même... C'est vraiment peu! Ne remuons pas davantage le couteau dans la plaie, le jeu Data East est très logiquement écrasé dans ce chapitre  par le hit de Nintendo.

SPINMASTER........................ 59%

 SUPER MARIO ALL STARS.. 99% 

GAMEPLAY

Spinmaster utilise trois boutons: A pour l'attaque, B pour le saut, C pour la "spéciale-qui-défonce-tout". En maintenant A, on charge une attaque puissante. On peut aussi effectuer une glissade avec bas+AB, et il est bien entendu possible de tuer les ennemis en leur sautant sur la tête - comme dans Mario. L'éventail d'armes disponibles est large, celà va du yo-yo au gant de boxe en passant par le pic de glace, la boule de feu ou les shurikens. A deux, l'action est encore plus fun et la coopération permet d'aller plus loin, tout en passant un excellent moment. Mario décline un tout autre gameplay: d'une part, le héros est beaucoup plus petit, même dans sa version 'Super'. Du coup, l'aire de jeu et les possibilités sont plus grandes. L'action est moins intensive que dans Spinmaster mais requiert du doigté, du timing et de la précision. Les sauts sont parfois peu évidents et les ennemis savent se montrer agressifs pour certains. La difficulté n'est pas extrême, ça non: mais la longueur des jeux va faire appel à une certaine régularité. Dans Mario, maintenir A enfoncé sert à courir vite ou à tirer des projectiles, alors que B commande le saut. Notre plombier peut se transformer en récupérant des items, grandissant en taille ou gagnant la capacité de lancer des boules de feu, ou même de voler (raton-laveur!). Les niveaux sont parfois labyrinthiques et les différents jeux sont tous bien prenants. La simplicité constitue la force des jeux Mario, et le temps montre à quel point ces bases sont solides. Y jouer est toujours un pur bonheur, presque vingt ans plus tard.

SPINMASTER........................ 88%

 SUPER MARIO ALL STARS.. 97% 

CONCLUSION

Data East réalise avec Spinmaster un excellent jeu de plate-formes, n'ayant pour seul vrai défaut que sa durée de vie limitée. Difficile dans ce cas de faire face à Super Mario All Stars, la référence du genre! Le jeu Neo Geo domine bien évidemment de la tête et des épaules sur la réalisation, mais Nintendo fait la différence sur la durée de vie (douze fois son concurrent!) ainsi que le gameplay de ses jeux Mario, c'est-à-dire en acier trempé.

SPINMASTER

81%


SUPER MARIO ALL STARS

96% 


Bannière bouton
Bannière bouton