Strikers 1945 Plus VS 1944 The Loop Master

 

Par Tibe

Click to read in english

Après avoir fait face au CPS au début des années 90, le système de SNK a dès 1994 du se frotter à son successeur le CPS-II, aux capacités supérieures. Les deux concurrents menèrent une guerre sans merci pendant cette décennie, et ce sur plusieurs fronts: puzzle games, jeux de sports, Beat them Up, Shoot them Up... l'épicentre de cette bataille restant le VS fighting dans toute sa splendeur! Après l'opposition entre Ghost Pilots et 1941, il a fallu attendre 2000 pour que les deux systèmes se retrouvent à se concurrencer de nouveau sur du shoot WWII à scrolling vertical. C'est Psikyo qui s'y colle cette fois-ci face à Capcom. L'éditeur a réalisé sur Neo Geo les sympathiques Sonic Wings 2 & 3. On sait que le CPS-II dépasse de peu le MVS en terme de puissance pure, avec ses processeurs plus rapides et sa résolution légèrement supérieure. Le système de SNK, de trois ans l'aîné de son rival, compense avec la taille phénoménale de ses cartouches. Pour ce duel, Strikers accuse 681 Mb contre 226 pour The Loop Master. Lequel va tirer son épingle du jeu?

GRAPHISME

Psikyo a voulu conserver un format d'écran 'vertical' pour cet épisode. Deux tableaux de bord ornent l'écran à droite et à gauche, laissant le format adéquat à l'action au centre. Initiative noble, mais la taille de l'aire de jeu s'en trouve un peu pénalisée ainsi que les graphismes. 1944 la joue à la Ghost Pilots, en utilisant toute la largeur de l'écran 4:3. L'action est du coup plus étendue et le gameplay différent, sans pour autant être meilleur. Côté graphismes, ce détail procure une petite longueur d'avance au jeu de Capcom. 1945 offre de somptueux paysages aux teintes réalistes, ce qui est aussi le cas pour les différents avions. C'est toutefois terne par moments, alors que 1944 est certes un peu flashy mais plus agréable à l’œil, coloré, varié, et offrant autant de relief que son concurrent. Avantage Capcom!

STRIKERS 1945 ................. 87%

 1944 LOOP MASTER   ........ 95% 

ANIMATION

Nos rivaux font preuve d'un sacré dynamisme dans l'action, avec des tirs ennemis fournis et rapides, des scrollings à vitesse variable, des sprites superbement animés et aucun ralentissement: une prouesse de part et d'autre, tant les écrans sont parfois chargés! The Loop Master prend l'ascendant sur la vivacité de ses décors: ceux-ci sont plus vivants et mieux intégrés dans l'action que ceux de Strikers. Mais ce dernier est un cran au-dessus sur la fluidité de l'animation, ainsi que sur la qualité et la décomposition de l'ensemble, notamment des explosions. De plus, le jeu Psikyo est un véritable Manic shooter, avec une quantité de tirs et d'ennemis à l'écran souvent bien plus important que chez son concurrent.

STRIKERS 1945 .................. 96%

1944 LOOP MASTER   .......... 93% 

BANDE SON

Très différentes, les musiques des deux jeux sont de bonne facture: Strikers 1945 Plus propose une bande son digne d'un défilé militaire, collant bien à l'ambiance WWII. C'est bon, bien orchestré, mais moyennement original... et si les thèmes sont variés, ils ne sont pas tous excellents. 1944 TLM ose le hard-rock à grand coups de guitare électrique, avec ses riffs bien gaulés et ses mélodies entraînantes! L'audace paye, les compositions prennent le pas sur la concurrence peu inventive. Côté bruitages, la qualité est proche, avec un petite préférence pour 1945 qui bénéficie d'un meilleur échantillonnage et de choix pertinents pour les explosions, tirs et autres effets.

STRIKERS 1945 .................. 89%

1944 LOOP MASTER   ......... 91% 

DUREE DE VIE

Le replay value des Shoot them Up est souvent sujet à controverse: certains softs sont courts mais l'on y revient avec plaisir, d'autres longs mais une fois terminés restent rangés dans leurs boîtes... Avec les jeux de ce comparatif, de très bonnes idées donnent de la durée de vie à l'un et à l'autre, ainsi qu'une profondeur qui maintient longtemps le joueur en haleine. 1944 comporte seize stages pas forcément longs, mais quand même! C'est une quantité rarement vue dans le genre. Seize Boss à battre, cela s'annonce un bien beau challenge, car le jeu n'est pas facile! 1945 propose lui aussi un défi de haut vol - si je puis dire - avec huit longs niveaux qu'il faudra boucler deux fois pour voir la vraie fin. Certes, c'est du coup moins varié et un peu plus artificiel que son concurrent, mais le jeu se rattrape en proposant sept avions différents et autant de façon diverses de jouer! C'est très serré, et nos deux titres peuvent tous deux se targuer d' un excellent replay value.

STRIKERS 1945 .................. 88%

 1944 LOOP MASTER .......... 90% 

GAMEPLAY

Les gameplays sont sensiblement les mêmes ici: un bouton de tir, des attaques spéciales en nombre limité pendant lesquelles le vaisseau est invincible, ainsi qu'une attaque "charge" avec le bouton A. Les mécanismes sont un poil plus complets et mieux pensés dans Strikers. L'action est toutefois fun et prenante dans les deux, avec un style manic très prononcé dans le jeu Psikyo. Les systèmes d'armement et de combat sont similaires, proposant une base simple à un seul tir évolutif ainsi que des bonus à récupérer en cours de jeu, sans compter les diverses stratégies selon les styles propres aux joueurs. Strikers se montre plus complet avec ses sept avions différents et remporte cette manche d'une courte tête.

STRIKERS 1945 .................. 96%

1944 LOOP MASTER   ......... 94% 

CONCLUSION

Des gameplays très proches, des durées de vie similaires, mais un petit avantage sur les graphismes et la bande son pour 1944, ainsi que la variété des stages de celui-ci. Alors que les animations des deux titres sont de qualité équivalente, Strikers se montre plus pointu et plus profond dans son gameplay grâce à ses sept vaisseaux. Force est de reconnaître que sur le fond, les deux softs font jeu égal: si celui de Capcom remporte de peu ce comparatif, c'est uniquement grâce à sa réalisation un poil plus convaincante.

STRIKERS 1945

92%


1944 LOOP MASTER

93% 


Bannière bouton
Bannière bouton