World Heroes 2 VS Power Instinct

 

Par Tibe

Click to read in english

Dans la lignée des VS fighting games à succès sortis en 1993, les joueurs eurent droit au premier jeu d'Atlus en la matière sur borne d'arcade: Power Instinct. Le jeu, fort de 115 Mb, fera-t-il jeu égal avec World Heroes 2, édité la même année par ADK sur Neo Geo? Le moulin 68k-based sur lequel tourne Power Instinct est proche de la Neo Geo, son processeur central Motorola étant cadencé à 12Mhz également, mais sans l'aide du Z80 à 4Mhz. Un processeur est dédié pour le son, tout comme sur le système de SNK. Le jeu tourne en 320x224, contre 304x224 pour World Heroes 2, qui n'utilise pas la résolution maxi de la machine. 4096 couleurs sont affichables sur hardware SNK, contre la moitié pour le jeu d'Atlus, et WH2 use d'une cartouche de 146Mb contre 115Mb pour son rival.

GRAPHISME

Première constatation, les sprites sont de taille à peu près égale. Quant au nombre de décors proposés, là il y a un fossé: plus de vingt-cinq pour World Heroes 2 contre seulement neuf dans Power Instinct! Les stages sont certes un peu plus grands dans ce dernier, mais c'est un peu léger pour rivaliser avec son concurrent. Qualitativement, c'est aussi très différent. WH2 est fin, très coloré, les thèmes des décors sont bien choisis  et l'effet de profondeur est excellent. Seuls de rares stages sont un peu médiocres (J.Maximum, Ryoko) mais tous les autres sont d'une qualité remarquable, et les différentes époques et lieux donnent à l'ensemble un certain exotisme bien agréable. Power Instinct est fait d'un trait plus grossier, mais c'est ce qui fait son charme. Les personnages sont moins détaillés, les décors plus basiques, mais globalement ça ne manque pas de style ni de couleurs, bien qu'elles soient un peu ternes parfois. Mais chose importante, les graphismes ont une personnalité bien à eux, une 'griffe' reconnaissable, et c'est plaisant.  Cela reste un bon cran en dessous du jeu d' ADK.

WORLD HEROES 2 ...................92%

POWER INSTINCT...................80%

ANIMATION

Le moins qu'on puisse dire, c'est que le soft d'Atlus ne manque pas de vie! Les décors sont très animés: public qui gesticule activement, les deux petits arbitres qui n'arrêtent pas de faire des bêtises, ainsi que de nombreux autres éléments d'arrière-plan en mouvement (troupeau de bisons, feuilles, éclairs). Le souci du détail est palpable, et il est clair que les programmeurs se sont sacrément appliqués. Le jeu est très speed, un chouilla plus que World Heroes 2, qui est pour autant loin d'être lent! De son côté, ADK a mis le paquet, avec un scrolling du sol ligne par ligne sur tous les stages, des décors aussi très actifs, mais surtout une animation plus décomposée que son rival au niveau des personnages.

WORLD HEROES 2 ...................87%

POWER INSTINCT...................82%

BANDE SON

Là où World Heroes ne propose que beaucoup de thèmes basiques, Power Instinct bluffe totalement le joueur avec ses musiques décalées. L'ambiance est géniale dans ce jeu, et c'est dû en grande partie à la bande son, complètement déjantée par moments! Cela va du hard-rock à de la musique traditionnelle japonaise, en passant par des morceaux chantés. Cependant, le savoir faire chez SNK/ADK est déjà bien présent concernant les bruitages pour les baignes, et WH2 ne fait pas exception à la règle. Les bruits d'impact sont parfaits, les effets très bien choisis et les digits vocales légion! A ce niveau, Atlus fait encore mieux: les bruitages de leur bébé sont au moins aussi bons, les divers effets très bien trouvés... et les digits vocales elles, sont fabuleuses. L'acting est mémorable, et ceux qui ont prêté leurs voix aux personnages auraient mérité un Oscar... celui des meilleurs doubleurs sous acide!

WORLD HEROES 2 ...................81%

POWER INSTINCT...................90%

DUREE DE VIE

L'humour, c'est bien beau, mais la durée de vie va nous remettre les pieds sur terre. Le roster de Power Instinct, avec ses huit personnages, est dans la moyenne de ce qui s'est fait jusqu'alors (Art of Fighting, huit guerriers; Fatal Fury 2, idem; Mortal Kombat, sept persos; Burning Rival, huit) et seul Street Fighter II Turbo a dépassé ce chiffre avec douze protagonistes. Les personnages du soft d'Atlus sont à peu près tous intéressants à jouer, et le jeu est très dur à finir, le CPU étant une véritable pute. World Heroes 2 va frapper très fort cette année là: quatorze personnages jouables! Pour le finir, il faudra en vaincre dix plus les deux Boss, contre seulement neuf adversaires au total chez le concurrent. De plus, on peut jouer en mode "Normal" ou en "Death Match", une possibilité de plus qui enfonce le clou sur la durée de vie.

WORLD HEROES 2 ...................93%

POWER INSTINCT....................72%

GAMEPLAY

Power Instinct propose un système à quatre boutons, des combos, des prises, pas mal de coups spéciaux ainsi que le double saut pour tous les personnages; mais aussi (déjà, à l'époque) le dash, l'esquive... le tout rendant le gameplay suffisamment complexe, offrant une marge de progression importante. Pour le premier d'une série, voilà qui est bien complet! World Heroes 2 quant à lui utilise trois touches du stick, avec une puissance des coups basée sur la pression exercée sur les boutons. Il y a un peu moins de coups spéciaux par personnage que dans Power Instinct. Ceci dit, les combos sont au programme, le gameplay est complet mais plus accessible que dans Power Instinct. Deux gestes techniques intéressants font leur apparition: la 'contre-choppe', ou la possibilité lorsqu'un adversaire vous attrape pour faire une prise, de le contrer en appuyant au bon moment sur le bouton approprié; nouveau aussi, la capacité de renvoyer un projectile (boule de feu, shuriken, etc) en bloquant au dernier moment. Un genre de "Just Defended" avant l'heure! Le mode Death Match est un vrai plus, les adversaires partagent la même barre de vie et l'on peut se relever en mitraillant le stick, et les stages sont agrémentés en conséquence: pics, barrières électrifiées, feu, etc. WH2 a deux Boss à battre contre un seul dans PI. Celui -ci est d'ailleurs presque injouable en solo, tant le CPU est féroce, et c'est un peu pareil pour le Boss final du soft ADK. Le VS dans l'un et l'autre sont agréables, l'un proposant une ambiance décalée et une bonne technicité, l'autre une variété de jeu et une qualité globale supérieure.

WORLD HEROES 2 ...................85%

POWER INSTINCT...................84%

CONCLUSION

World Heroes 2 remporte ce match, mais son adversaire ne démérite pas. Pour le premier d'une série, et en l’occurrence le premier VS fighting de l'éditeur Atlus, la performance est remarquable! Le jeu est bien réalisé et technique, et se paye même le luxe d'être original et d'avoir sa propre personnalité. ADK fait ici la différence avec davantage de savoir-faire et un roster nettement supérieur, doublé d'une réalisation de haute volée.

WORLD HEROES 2

 89%


POWER INSTINCT

81%


Bannière bouton
Bannière bouton